Le coût humain d'Amazon

Le choix d'implanter le cinquième entrepôt de la firme Amazon dans l'agglomération amiénoise a remis en lumière le livre En Amazonie, paru en 2013. Fruit de l'infiltration du journaliste Jean-Baptiste Malet au sein du site de Montélimar (Drôme), cette enquête lève le voile sur les conditions de travail des salariés du géant américain. « L’internaute doit savoir que lorsqu’il clique, il y a quelqu’un derrière l’écran », explique-t-il.

Au départ Jean-Baptiste Malet n'avait pas prévu de se faire embaucher chez Amazon pour réaliser son enquête. Journaliste, il pensait pourvoir interroger les salariés de l'entrepôt. Peine perdue. Personne n'a voulu lui parler. Et pour cause, chez Amazon il est interdit de parler aux médias. C'est clairement indiqué dans le règlement intérieur de la firme (qui le stipule dans une incroyable « annexe 7 » reproduite dans le livre). Une règle qui est en totale contradiction avec les articles du Code du travail français.

Alors, l'implantation d'Amazon près d'Amiens, est-ce une bonne nouvelle ? « Souvent les politiques considèrent que l'implantation d'Amazon est une excellente nouvelle, a récemment expliqué Jean-Baptiste Malet à France 3 Picardie. En réalité, si Amazon s'implante quelque part c'est que le territoire va mal. »

Physiquement, le corps lâche

La firme américaine privilégierait les zones où le chômage fait des ravages : « Ils s'implantent dans ces endroits-là parce qu'il y aura un turn-over, il y a beaucoup de chômeurs et donc on pourra prendre et jeter comme on le souhaite selon les besoins de l'entreprise », indique le journaliste à France 3 Picardie.

Les CDI promis par centaines seraient des contrats en trompe-l’œil : « On s'aperçoit qu'au bout de deux ans, deux ans et demi, beaucoup de travailleurs qui sont en CDI ne le sont plus. Soit parce que, physiquement, le corps lâche et puis, psychologiquement, le management est extrêmement dur, extrêmement violent, et donc des travailleurs décident d'eux-mêmes de partir parce qu'ils ne tiennent plus le choc. »

Si, sporadiquement, la multinationale états-unienne est créatrice d'emplois, Jean-Baptiste Malet l'affirme : « Amazon ne crée pas d'emploi en France, Amazon en France détruit de l'emploi. » En effet, l'entreprise aux 2,4 milliards de dollars de bénéfices en 2016 entre en concurrence avec les commerces de proximité.

À commencer par les librairies qui, bien que pratiquant les mêmes prix (loi Lang oblige), emploient dix-huit fois plus d'employés qu'Amazon pour un même volume de livres vendus, selon les chiffres du Syndicat de la librairie française. Mais bien d'autres secteurs sont concernés (musique, vêtements, matériel de jardinage, ameublement, hi-fi, jeux vidéos, etc.) En attendant de s'attaquer bientôt frontalement au marché de l'alimentaire.

Tapis rouge

À Amiens comme ailleurs, les pouvoirs publics déroulent le tapis rouge. Amiens Métropole et le département de la Somme ont dépensé trois millions d'euros d'argent public (voir l'article du Courrier picard) pour réaliser des travaux de voirie au profit de la marque au sourire.

En 2012, Arnaud Montebourg (PS) se félicitait que toutes les collectivités territoriales aient contribué à faire venir le troisième entrepôt français d'Amazon à Chalon-sur-Saône.

Dans son livre, Jean-Baptiste Malet ne passe pas par quatre chemins : « À l'aide de ces subventions publiques versées à une multinationale en pleine forme financière, les politiques faussent non seulement la concurrence avec de l'argent public mais accélèrent de surcroît le processus économique fabriquant davantage de chômeurs que de nouveaux emplois non qualifiés. ».

Le livre En Amazonie a été publié en 2013. La situation est-elle toujours aussi difficile en 2018 pour les employés d'Amazon ? Jean-Baptiste Malet a continué son enquête et a révélé en octobre dernier que les accidents de travail avaient doublé sur le site de Chalon-sur-Saône entre 2016 et 2017. Par ailleurs le syndicat des salariés accuse la direction du site de vol de données confidentielles. En Amazonie est toujours d'actualité.

Fabien Dorémus


Notre Sélection

EN AMAZONIE
Malet Jean-Baptiste
Pluriel
[réf : 9782818504437]
En stock
7.50 €