Centre Scientifique Et Technique Du Batiment

  • Ce guide traite des techniques d'étanchéité et d'isolation thermique des toitures- terrasses et de la mise en oeuvre d'une toiture ou terrasse végétalisée.

    Le domaine de l'étanchéité est un domaine particulièrement complexe pour lequel aucune étape, de la conception à la mise en oeuvre, en passant par le choix des produits, ne doit être négligée. Le guide répond aux questions, telles que :

    Comment choisir, mettre en oeuvre les éléments porteurs ?
    Quelle pente choisir ? Comment dimensionner et mettre en oeuvre les supports ?
    Dans quel cas et comment installer des panneaux isolants ?
    Comment choisir et mettre en oeuvre les revêtements d'étanchéité ?
    Comment traiter les points singuliers (relevés et retombées d'étanchéité, noues, joints de dilatation, etc.) ?
    Ce sont ces points et bien d'autres (climatologie, étanchéité réalisée in situ, etc.) que détaille le guide.

    La conception et la réalisation d'ouvrages d'isolation thermique de toitures-terrasses étanchées doit tenir compte de multiples paramètres pour atteindre les performances globales exigées.

    Le guide aidera le lecteur à choisir l'isolant et à prendre en considération les contraintes liées à l'environnement. Il décrit et commente les constituants de la toiture-terrasse ainsi que leur rôle dans l'ouvrage (élément porteur, revêtement d'étanchéité, protection rapportée) et traite plus particulièrement les principales techniques d'isolation utilisées en toitures-terrasses, que ce soit en isolation conventionnelle (l'isolant constitue le support du revêtement d'étanchéité) ou en isolation inversée (l'isolant est mis en oeuvre sur le revêtement d'étanchéité).

    La partie "toitures et terrasses végétalisées" décrit la réalisation des toitures et terrasses avec isolation et revêtement d'étanchéité par membrane, recevant un complexe de végétalisation "extensive" multicouche. Ce complexe comporte généralement une couche de drainage, une couche filtrante, un substrat et enfin, une couche de végétation. Elle couvre la globalité de la démarche de mise en oeuvre d'une toiture ou d'une terrasse végétalisée pour l'ensemble des composants des toitures et des terrasses, à savoir l'élément porteur, l'isolant thermique, le revêtement d'étanchéité et le complexe de végétalisation.

    Cette nouvelle édition très illustrée (plus de 230 figures et 70 tableaux) et très pratique sera utile à tous les professionnels concernés par un projet d'étanchéité, d'isolation de toiture-terrasse ou de toiture ou terrasse végétalisée.

    Pour rédiger cet ouvrage de référence, le CSTB a sollicité des spécialistes qui partagent leur expertise et expérience en conformité avec les exigences réglementaires et le référentiel technique en vigueur.

  • La mise en oeuvre de sous-couches isolantes est essentielle pour améliorer les performances acoustiques et thermiques d'un ouvrage.

    Entre la sous-couche et le carrelage peuvent être mis en oeuvre soit une chape en mortier ou en dalle béton, soit un mortier de scellement. Dans le guide Les sous-couches isolantes sous carrelage toutes les étapes de mise en oeuvre sont détaillées :
    -Comment réceptionner le support ? (tolérances du support, présence de canalisations...) -Comment préparer le support ?
    -Faut-il interposer un film ?
    -Quels sont les critères de choix des sous-couches ?
    -Quels sont les points clés de la mise en oeuvre de la chape, de la dalle ou du mortier de scellement ?
    -Comment réaliser les joints ?
    -Quelles sont les tolérances de l'ouvrage ?
    -Quels sont les délais de mise en service à respecter ?
    -Comment traiter les plinthes et les cloisons ?

    C'est en s'appuyant sur les NF DTU 26.2, NF DTU 52.1 et le NF DTU 52.10 du 15 juin 2013 que cette 2ème édition répond à toutes ces questions.

    Les exigences de la Réglementation thermique pour les bâtiments neufs et existants et d'isolation aux bruits de chocs qu'impose la réglementation acoustique sont exposées en annexe.

  • Le système de sécurité incendie (SSI) participe à la sécurité active d'un bâtiment en cas de sinistre. La définition des équipements résulte de la combinaison des obligations minimales règlementaires, des attentes de l'exploitant et du niveau de formation des utilisateurs. C'est pourquoi, la notion de SSI peut paraître rébarbative compte tenu de l'ensemble des référentiels à conjuguer.

    Cet ouvrage vous aidera à comprendre le rôle et l'organisation d'un SSI en répondant à de nombreuses questions telles que :
    -Comment déterminer la catégorie de SSI à mettre en place ?
    -Quels sont les différents types de SSI et d'équipements d'alarme ?
    -Quels sont les composants d'un système de détection incendie (SDI) ?
    -Qu'est-ce qu'un système de mise en sécurité incendie (SMSI) ?
    -Quelles sont les règles relatives à l'exploitation et à la maintenance des systèmes ?

    Rédigé par les experts de la coordination SSI au sein du groupe CSD-Faces, ce guide vous permettra d'appréhender le SSI et ses composants et d'intégrer les systèmes dans une approche globale de la prévention incendie.

  • Le guide présente des solutions innovantes pour la réhabilitation des maisons individuelles, afin de parvenir à un haut niveau de performance énergétique après les travaux. La performance énergétique visée est une division par quatre des consommations d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre par rapport aux niveaux constatés avant travaux. Cet objectif est dénommé le "Facteur 4".

    Le document rappelle tout d'abord les enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment et de la maison individuelle, le rôle des acteurs intervenant sur ce secteur, les incitations aux travaux de réhabilitation, le contexte réglementaire, et les verrous technologiques à lever pour améliorer fortement l'efficacité énergétique des maisons individuelles existantes.

    Il présente ensuite les résultats obtenus à l'issue du déroulement de trois projets de recherche répondant aux objectifs de la Fondation Bâtiment-Energie :
    -le projet "Adélie" propose, aux maîtres d'oeuvre et aux propriétaires, des bouquets de solutions techniques adaptées et répondant à leurs attentes en matière d'évolution de la qualité d'usage de la maison tout en permettant une réduction des consommations d'énergie et des émissions de CO2 ;
    -le projet "Mitech" est organisé autour du traitement de l'enveloppe des maisons. Il s'est fixé comme objectif la conception d'une offre globale de rénovation technique et architecturale pour permettre d'obtenir une labellisation Basse Consommation ;
    -le projet "Odmir 4" a développé un ensemble de solutions techniques industrialisables pour la réhabilitation du parc des maisons individuelles industrialisées. L'offre concerne principalement les agrandissements et les rénovations. Ces axes de réhabilitation visent à réduire d'un "Facteur 4" les dépenses énergétiques.

  • Bien conçue et bien réalisée, l'isolation thermique permet de maîtriser les besoins en énergie devant être consacrés au chauffage ou au refroidissement. Cela participe aussi largement au confort des occupants. L'isolation thermique répond également à d'autres enjeux : économique et réglementaire (RT 2012).

    Ce guide présente aussi bien les concepts fondamentaux que les produits eux-mêmes : produits isolants usuels et procédés isolants mis en oeuvre dans le neuf et dans l'existant.

    Au travers de plus de 30 fiches, tous les procédés d'isolation sont évalués sous l'angle des critères de choix et de mise en oeuvre ainsi que des performances. Les références réglementaires spécifiques à chaque procédé sont listées. Les procédés présentés sont regroupés par type d'ouvrage : plancher bas, plancher haut, toiture, murs, parois vitrées, occultations, etc.

    Ce guide répond à trois objectifs :
    -optimiser le choix de produits et procédés d'isolation selon ses propres critères et contraintes.
    -choisir le matériau isolant adapté.
    -connaître les références réglementaires (thermique, acoustique, sécurité,...).

  • Le guide "Plomberie et installations sanitaires" aidera le lecteur à choisir un type de réseau, à le dimensionner, à choisir la nature des canalisations et des raccordements, à identifier les spécificités liées à la pose des canalisations (apparentes, dissimulées, enrobées, engravées, encastrées) en fonction de la nature des matériaux (acier, cuivre, synthèse).

    Ce guide propose également des solutions efficaces pour assurer le traitement de l'eau et réaliser des économies d'eau.

    Avec ses 185 illustrations et 27 tableaux, cet ouvrage attire l'attention du lecteur sur les points sensibles et propose des détails et schémas explicites pour éviter des désordres.

    Pour rédiger cet ouvrage de référence, le CSTB a sollicité 5 spécialistes qui se sont engagés à partager leur expertise et expérience tant au niveau de la conception des réseaux que de la mise en oeuvre des différents types de canalisations.

  • Le secteur du bâtiment est le secteur le plus consommateur denergie et il est la source de 25 % des gaz à effet de serre. L'amélioration de la performance énergétique des bâtiments constitue donc un enjeu majeur de la maîtrise des impacts environnementaux. Bien choisis et bien mis en oeuvre, les procédés de production de chauffage, d'eau chaude sanitaire, le photovoltaïque et la ventilation permettent de maîtriser les besoins en énergie devant être consacrés au chauffage, au refroidissement et au confort des occupants, particulièrement en hiver.

    La production de chauffage, d'eau chaude sanitaire, d'électricité et la ventilation répondent également à d'autres enjeux : économiques (la maîtrise des consommations, en particulier dans les bâtiments existants, constitue un gisement important d'économies) et réglementaires. En effet, la RT 2012 amène une prise en compte des divers équipements pour permettre de répondre au niveau de performance global exigé.

    Au travers de plus de 20 fiches, tous les procédés de production de chauffage, d'eau chaude sanitaire, d'électricité et de ventilation dans le neuf et dans l'existant sont évalués sous l'angle des critères de choix et de mise en oeuvre ainsi que des performances. Les références réglementaires spécifiques à chaque procédé sont aussi listées. Les procédés présentés sont regroupés par fonction.

    Avec ce guide, vous pourrez répondre à un triple objectif :
    -optimiser votre choix de procédés selon vos critères et vos contraintes ;
    -choisir la source d'énergie adaptée ;
    -connaître les références réglementaires (thermique, acoustique, sécurité, etc.).

    Ce guide répondra aux préoccupations de tous les acteurs du bâtiment concernés par les choix techniques répondant à la problématique des économies d'énergie : architectes, BET thermique, maîtrise d'ouvrage publique ou privée, AMO, entreprises, professionnels de l'isolation et gestionnaires.

    Dans la mesure où le référentiel technique et réglementaire est en constante évolution, tout comme les données financières (coût, aides fiscales, etc.) liées à la mise en oeuvre et à l'exploitation d'une technologie, les Éditions du C5TB ont fait le choix de ne pas mentionner ces éléments dans votre guide mais de vous les proposer sous la forme de fiches à télécharger gratuitement sur www.batipedia.com.

    Le guide a été rédigé par un collectif d'ingénieurs spécialistes dans les domaines du chauffage, de la production d'eau chaude sanitaire, du photovoltaïque et de la ventilation : Laurent Bqnnière (Air Efficience), Emmanuelle Brière (Uniclima), Laura Caenen (CSTB), Christian Feldmann (Costic), Thierry Guiot (CSTB), Christelle Huguet (CSTB), Céline Mehl (CSTB), Vincent Partenay (CSTB), Charles Pelé (CSTB), Laurent Reynier (CSTB), Jean-Baptiste Videau (CSTB).

  • Les outils et méthodes de calcul proposés dans ce guide permettent de respecter les principes de dimensionnement figurant dans l'EN 1993-1-1 (Eurocode 3, partie 1-1) et dans l'EN 1993-1-8 (Eurocode 3, partie 1-8). Ce guide est destiné à permettre le calcul des assemblages métalliques, qu'ils soient par platines d'about, par double cornières ou par éclissage d'âme et de semelles.

    Avec la collection "Guide Eurocode", le CSTB offre aux professionnels du bâtiment des outils pratiques rassemblant des guides d'analyse commentés et des programmes de calcul relatifs aux méthodes de conception et de calcul figurant dans les normes Eurocodes.

    L'objectif est de présenter de manière synthétique de nombreux points de conception-calcul pouvant engendrer des difficultés d'application pratique, du fait de leur nouveauté ou de leur relative complexité.

    Les auteurs présentent de manière pédagogique et concise le déroulement des phases de calcul traitées, en citant systématiquement l'article, ou les articles, concerné(s) de l'Eurocode. Cette méthode a pour but essentiel d'éclairer le projeteur sur l'objectif et les choix essentiels en phase calcul, en délestant l'approche de tout ce qui pourrait présenter des difficultés d'interprétation.

    Ce guide, élaboré par les ingénieurs praticiens du Cabinet Jaillet-Rouby s'inscrit dans le programme général du Plan Europe.

  • Le Guide Pratique Plancher chauffant-rafraîchissant basse température détaille la conception, la mise en oeuvre et l'entretien de ces équipements, que ce soit pour le chauffage ou le rafraîchissement.

    Ce guide rappelle et détaille les points clés à respecter pour une installation réussie :
    -les principes de fonctionnement.
    -les éléments de conception et de dimensionnement.
    -les caractéristiques des matériaux et matériels.
    -les points clés à respecter lors de la mise en oeuvre des différents composants d'un PCRBT.
    -l'attention à apporter lors de la mise en service du PCRBT.

    Ces points sont traités pour toutes les composantes de l'installation : isolation, tubes, raccords, collecteurs, couche d'enrobage, armature, revêtements de sol, liquide caloporteur.

  • Au sol ou au mur, à l'intérieur ou à l'extérieur, en local sec ou humide, ou encore sur chape fluide à base de sulfate de calcium, la pose collée de carrelage doit tenir compte de multiples paramètres pour prévenir les désordres et assurer la durabilité de l'ouvrage. Avant de choisir un mortier-colle ou un adhésif, il faut considérer la nature et l'état du support, les propriétés du revêtement et la dimension des carreaux ainsi que les contraintes liées à la situation et la destination de l'ouvrage.

    Le guide Pose collée de carrelage en travaux neufs s'appuie avant tout sur la norme NF DTU 52.2 et l'Amendement A1 d'octobre 2014 pour préciser et illustrer toutes les étapes de l'ouvrage comme par exemple :

    Les formats de carreaux et les supports admissibles en mur intérieur.
    La possibilité d'augmenter le format des revêtements (jusqu'à 3600 cm²) sous certaines conditions.
    L'introduction de la notion de désaffleurement.
    L'indication des précautions à prendre en présence des produits de cure sur le support.
    La définition du joint réduit et du joint normal selon les tolérances dimensionnelles de l'élément de revêtement.

    Bien que les travaux neufs sur chape en sulfate de calcium (e-Cahiers 3527_V3, mai 2011) ne soient pas visés par ce NF DTU, ce guide les prend en compte.

  • -Isolation des combles aménagés et des combles perdus.
    -Isolation en sous-face des planchers bas.
    -Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation.

    Les réglementations thermiques relatives aux bâtiments neufs et existants imposent un renforcement conséquent des performances d'isolation.

    Le guide "Isolation intérieure des bâtiments" expose les principales techniques d'isolation des combles (combles aménagés et combles perdus) ; des planchers bas donnant sur des locaux non chauffés ou sur l'extérieur ; la conception et la mise en oeuvre des principaux ouvrages en plaques de plâtre.

    - La partie "Isolation des combles aménagés et des combles perdus" traite des principales techniques d'isolation utilisées en maison individuelle qui s'appliquent sur les charpentes traditionnelles et les charpentes industrielles. Ces techniques d'isolation sont décrites dans le guide en mettant en évidence les bonnes pratiques prescrites dans les CPT, les DTA et les Avis Techniques et en rappelant les erreurs à ne pas commettre.

    - La partie "Isolation en sous face des planchers bas" présente les trois techniques d'isolation largement utilisées pour isoler les planchers bas donnant sur des locaux non chauffés ou sur l'extérieur : la projection de laine minérale ; l'isolation posée en fond de coffrage ; les panneaux rapportés fixés mécaniquement.

    Le guide précise les exigences réglementaires auxquelles ces systèmes sont soumis et met l'accent sur l'importance du traitement des ponts thermiques de liaison afin d'obtenir une performance thermique maximale. Il fournit des fiches techniques appliquées à chaque procédé étudié en décrivant leur mise en oeuvre.

    - La partie "Ouvrages en plaques de plâtre avec ou sans isolation" expose les précautions à prendre lors de la conception et de la réalisation d'ouvrages en plaques de plâtre en détaillant les dispositions des normes NF DTU 25.41 et 25.42 et des Documents Techniques d'Application concernés (GS9 et GS20).

    Le guide commente les conditions de mise en oeuvre des principaux ouvrages en plaques de plâtre vissées sur ossatures métalliques, plafonds (horizontaux ou inclinés), cloisons (de distribution ou séparatives), doublages de murs extérieurs, gaines techniques mais aussi des ouvrages collés (doublages, habillages) et des cloisons en panneaux alvéolaires.

    Pour chaque système, différents points sont abordés : implantation et traçage, mise en oeuvre, points singuliers, outillage, traitement des joints, sans oublier la réception des ouvrages, les fixations et accrochages ainsi que l'application des finitions.

    Ce guide très illustré (plus de 300 figures) et très pratique est un outil indispensable à tous les professionnels du bâtiment qui doivent prescrire ou mettre en oeuvre une isolation : entreprises, plaquistes, artisans, architectes, maîtres d'ouvrage, bureaux d'études, etc.

    Pour rédiger cet ouvrage de référence, le CSTB a sollicité des spécialistes qui partagent leur expertise et expérience en conformité avec les exigences réglementaires et le référentiel technique en vigueur.

  • La mise en oeuvre d'un chauffage par Plancher Rayonnant Electrique doit faire l'objet d'une exécution soignée et coordonnée entre les différents corps d'état intervenants, sous peine de désordres touchant principalement les revêtements de sols (fissurations par exemple). Il rappelle et détaille aussi les points clés à respecter pour une installation réussie, en particulier pour la mise en oeuvre de l'ouvrage de recouvrement : choix et mise en place des isolants ; épaisseurs minimales d'enrobage des éléments chauffants ; joints de fractionnement et périphériques ; mise en chauffe progressive ; particularités selon le revêtement de sol choisi (en particulier en cas de pose scellée de carrelage) ; contrôles et première mise en température.
    Une attention particulière est portée à l'interface entre les différents intervenants (entrepreneur de second oeuvre, installateur de chauffage électrique et entreprise de revêtements de sol) et aux limites de responsabilité de chacun. Ce guide sera l'outil indispensable de tout professionnel de la conception et de l'installation de chauffage par Plancher Rayonnant Electrique : entrepreneurs de second oeuvre, installateurs de chauffage électrique, entreprises de revêtements de sol, architectes, BET et bureaux de contrôle.

  • Ce Guide technique de référence s'applique principalement à la réalisation des couvertures par éléments discontinus en climat de montagne pour les bâtiments d'habitation et les bâtiments du secteur tertiaire à usage public ou social.
    Dans ce cadre, le principe de conception retenu dans ce document est celui de la double toiture ventilée avec complément d'étanchéité sur support continu. Si ce principe s'avère toujours suffisant pour réaliser des couvertures en climat de montagne, il n'en est pas pour autant nécessaire, en particulier dans les climats caractérisés par des séquences espacées d'épisodes neigeux et/ou par une forte insolation ou pour les couvertures métalliques à très forte pente.
    La première version de ce document a été rédigée en 1988 par un groupe d'experts sur la base des conditions climatiques spécifiques du massif alpin et de l'expérience acquise sur le comportement des toitures dans ces sites. Cette deuxième édition actualise les référentiels et les matériaux en accord avec les textes normatifs en vigueur. Les types de couvertures traités ici correspondent aux matériaux dont l'emploi est le plus souvent cité par les concepteurs et les entreprises dans ce contexte.
    Le Guide technique rassemble ce qu'il convient de retenir et d'appliquer pour concevoir et réaliser des couvertures en climat de montagne. Son but : remédier aux nombreux errements constatés dans la conception et la réalisation de ces ouvrages. Il est complémentaire aux normes-Documents techniques unifiés de la série 40. Il ne faut cependant pas le considérer comme un document codificatif dont le statut pourrait rivaliser avec celui des normes-DTU.
    Les experts avertis, rédacteurs de ce Guide ont tenté de répondre aux attentes des maîtres d'ouvrages, des maîtres d'oeuvre, des entrepreneurs et des utilisateurs dans un contexte de développement des constructions en climat de montagne.

  • Ce guide vous propose d'aborder la problématique de la sécurité incendie des établissements recevant du public sous deux angles différents : la réglementation avec : les dispositions générales : les principes de sécurité, le classement des bâtiments, les dispositions constructives, le désenfumage, les règles d'aménagement, les installations techniques, les moyens de secours.
    Est abordé également ici le cas des grandes cuisines ; les dispositions particulières : établissements de types J, L M, N, 0, P, PS, R, S, T, U, V, W, X, Y ; la mise en sécurité à travers une méthodologie d'analyse des risques et des exemples de solutions inspirés de cas réels. Illustré par de nombreux schémas et tableaux de synthèse, cet ouvrage offre une approche claire et didactique de la réglementation incendie dans les ERP, en mettant l'accent sur les points les plus importants dont la compréhension s'avère indispensable.
    Initialement rédigé par Claude Coco (lieutenant-colonel honoraire de la brigade des sapeurs- pompiers de Paris et ancien directeur opérationnel général du groupe Casso), il a été complété et actualisé par Casso et Associés (études et conseils, coordination SSI, formations qualifiantes, chargés de sécurité pour les manifestations à caractère temporaire, etc.). Cette deuxième édition comporte des précisions, des exemples et des actualisations réglementaires, notamment sur les aménagements intérieurs, les produits d'isolation, les espaces d'attente sécurisés, les ERP de type J et de type 0.
    Cet ouvrage s'adresse à tous les acteurs participant à la conception, à la construction, à la gestion ou à la mise en sécurité d'ERP: maîtres d'ouvrage, maîtres d'oeuvre, bureaux d'étude et entreprises.

  • Ce guide vous propose d'aborder la problématique de la sécurité incendie des établissements recevant du public sous deux angles différents : -la réglementation avec : o les dispositions générales : les principes de sécurité, le classement des bâtiments, les dispositions constructives, le désenfumage, les règles d'aménagement, les installations techniques, les moyens de secours. Est abordé également ici le cas des grandes cuisines. o les dispositions particulières : établissements de types J, L, M, N, O, P, PS, R, S, T, U, V, W, X, Y ; - la mise en sécurité à travers une méthodologie d'analyse des risques et des exemples de solutions inspirés de cas réels. Illustré par de nombreux schémas et tableaux de synthèse, cet ouvrage offre une approche claire et didactique de la réglementation incendie dans les ERP, en mettant l'accent sur les points les plus importants dont la compréhension s'avère indispensable.

  • Ce guide aide à bien choisir l'élément de revêtement : carreaux céramiques, terres cuites, produits verriers, carreaux à liant ciment, dalles en béton et pierres naturelles et à le poser dans les règles de l'art. Toutes les étapes de mise en oeuvre sont détaillées : comment réceptionner le support ? Selon sollicitation des locaux, quels sont les supports admissibles ? Faut-il une couche de désolidarisation ? Comment réaliser les joints ? Quelles sont les tolérances admissibles de l'ouvrage fini ? Quels sont les délais de mise en service à respecter ? En intérieur ou en extérieur, la pose scellée de revêtements de sol doit tenir compte de multiples paramètres pour prévenir les désordres et assurer la durabilité de l'ouvrage. Pour bien mettre en oeuvre le revêtement de sol scellé, il faut considérer ses caractéristiques, la nature et l'état du support ainsi que les contraintes liées à la sollicitation et à la destination de l'ouvrage. Ce guide s'appuie sur les dispositions du NF DTU 52.1 pour répondre à toutes ces questions.

  • Les Règles NV 65 ont pour objectif de fixer les valeurs des charges climatiques (neige et vent) et de donner les méthodes d'évaluation des efforts correspondants sur l'ensemble d'une construction ou sur ses différentes parties.
    Côté neige, les modifications de 2008 introduisent dans les NV 65 la cartographie des charges de neige sur le sol en France adoptée dans l'Annexe nationale de l'Eurocode 1 - Partie 1-3 (norme NF EN 1991-1-3/ NA). La précédente carte reposait sur une analyse statistique des épaisseurs maximales annuelles de neige au sol, traduites en charges en prenant une masse volumique de la neige égale à 150 kg /m3, sur la période 1945-1992.
    La nouvelle carte " neige " s'appuie sur une étude européenne réalisée dans le cadre de la préparation des Eurocodes et achevée en juin 1999. Cette étude européenne présente un double avantage : - les données météorologiques recueillies dans les stations étrangères proches du territoire national permettent de compléter la base de données Météo-France. L'apport de cette étude est plus sensible dans les régions alpines et jurassiennes ainsi que dans le Nord-est de la France ; - elle harmonise les choix aux frontières des pays européens.
    Concernant les actions du vent, l'Annexe nationale NF EN 1991-1-4 / NA de l'Eurocode (mars 2008) inclut une nouvelle cartographie et les valeurs de base associées de la vitesse de référence, fondées sur une nouvelle étude statistique des données météorologiques. En effet, l'analyse préalable de la qualité de ces données a conduit notamment à écarter les mesures obtenues avec l'ancien anémomètre. Afin d'éviter les inconvénients qui pourraient naître de la coexistence de deux cartes différentes, dans la période transitoire avant le retrait définitif des règles NV 65 actuelles, il a été nécessaire de modifier la carte introduite par le modificatif n° 2 de décembre 1999 et de publier une nouvelle carte des vents (modificatif n° 4 d'octobre 2008).
    II est à noter que, si la cartographie proprement dite introduite par le modificatif n° 4 reprend strictement celle de l'Eurocode, les valeurs de la pression dynamique de base " normale " et " extrême " sont issues sans changement des précédentes versions des Règles NV 65 ; elles n'ont donc pas de signification statistique, comme dans l'Eurocode.

  • Les Règles N 84 - Action de la neige sur les constructions, s'attachent à définir les valeurs représentatives de la charge de neige sur toute surface située au-dessus du sol et soumise à l'accumulation de la neige, et notamment sur les toitures.
    Elles concernent les constructions de la France métropolitaine et de Saint-Pierre et Miquelon situées à une altitude inférieure à 2000 m. Les charges de neige sur une toiture sont fonction des conditions climatiques qui déterminent l'intensité de la charge de neige sur le sol au lieu considéré et de facteurs relatifs à la toiture elle-même et à son environnement : la disposition géométrique du bâtiment, la nature des matériaux, les " singularités " de la toiture, l'environnement climatique et notamment le vent, la topographie locale, en particulier les conditions d'abri vis-à-vis du vent et les actions spécifiques telles que l'enlèvement de la neige par les usagers.
    Parmi ces facteurs, les plus importants sont la géométrie et le vent. Les Règles N 84 proposent un découpage de la France en régions climatiques assorties d'une loi de variation des charges en fonction de l'altitude pour les zones d'altitude supérieure à 200 m. L'accumulation de la neige sur les toits étant rarement uniforme, les charges de neige éventuelles sont prises en compte selon les principes définis et illustrés dans plusieurs cas de toitures courantes.
    Cette édition 2008 propose une nouvelle carte des charges de neige au sol en France qui reprend la cartographie et les valeurs numériques adoptées dans l'Annexe nationale de l'Eurocode 1 - Partie 1-3 (NF EN 1991-1-3/NA). Cette nouvelle carte s'appuie sur une étude européenne qui présente un double avantage : les données météorologiques recueillies dans les stations étrangères proches du territoire national permettent de compléter la base de données Météo-France.
    L'apport de ces données est particulièrement sensible dans les régions alpines et jurassiennes ainsi que dans le nord-est de la France ; l'étude européenne apporte une certaine harmonisation des choix aux frontières des pays européens. Pour faciliter la consultation, ces nouvelles Règles N 84 incluent tous les modificatifs et errata parus à ce jour.

  • Intoxication, asphyxie, explosion : ce sont là les trois risques essentiels liés à une installation gaz déficiente. Garantir la sécurité d'une installation gaz est lié au simple respect de règles élémentaires. Tout connaître de la réglementation à chaque étape d'alimentation de l'appareil utilisant le gaz mais aussi au niveau de l'évacuation, c'est ce que vous propose ce guide. Ce guide présente les principaux textes réglementaires et normatifs s'appliquant aux installations domestiques de gaz et aux mini-chaufferies (essentiellement l'arrêté du 2 août 1977 modifié et la nouvelle norme NF DTU 61.1). Son approche est à la fois réglementaire et pratique : le guide vous présente aussi bien la liste des textes en vigueur que des fiches d'autocontrôle de votre installation gaz. Il commente ces textes en suivant chaque étape de l'installation : comment façonner, assembler et poser les tuyauteries ? Comment installer les compteurs, détendeurs et organes de sécurité ? Quelles règles respecter lors de l'aménagement des locaux où fonctionnent les appareils (volume, ouvrant, ventilation) ? Comment installer les conduits de raccordement et d'évacuation des produits de combustion ? Vous trouverez les réponses à toutes ces questions dans le guide " Installations de gaz ".

  • Pour assurer durablement sa fonction, une installation d'assainissement autonome de maison individuelle doit être soigneusement réalisée, en tenant compte des caractéristiques du terrain, de la taille de l'habitation, du voisinage de la parcelle... Il devra ensuite être correctement entretenu. Lorsqu'une habitation n'est pas desservie par un réseau d'assainissement public, elle doit être équipée de son propre réseau d'assainissement autonome. Une fois réalisé, il disparaît sous la terre du jardin et n'est plus accessible dans sa totalité. Il est donc particulièrement important de bien l'exécuter. Ce guide a été entièrement remis à jour afin d'intégrer les dernières évolutions normatives. En effet, deux nouvelles normes XP DTU, la norme XP DTU 64.1 P1-1 et la norme XP DTU 64.1 P1-2, viennent de paraître. Elles prennent en compte les évolutions techniques et en particulier la possibilité d'utiliser d'autres filières que la filière classique (filières préfabriquées, par exemple) ou encore l'obligation de mise en oeuvre d'une géogrille en fond de fouille. Ce guide présente de nombreux schémas qui décrivent toutes les étapes de l'installation en insistant sur les points sensibles.

  • Le guide "Etablir et mettre en oeuvre un contrat de performance énergétique" se focalise sur les projets liés au bâtiment et présente les enjeux et les points clés du CPE de façon chronologique :
    -l'organisation de la personne publique préalable à la passation d'un CPE.
    -le choix du mode de réalisation à la signature du contrat.
    -les phases de réalisation et d'exploitation du projet : l'exécution des travaux et le suivi du titulaire (plan de mesure et de vérification, précision de la mesure, instrumentation mise en place, fréquence et nature du contrôle) et les actions de sensibilisation destinées aux usagers.

    Ce guide s'adresse en priorité aux personnes publiques intéressées par la mise en oeuvre des contrats de performance énergétique et à tout autre acteur du monde de la construction qui souhaite s'impliquer dans ce type de dispositif contractuel.

  • Ce guide traite de la conception et de la mise en oeuvre des sous-couches isolantes sous carrelage, de la pose collée de carrelage et des revêtements de sol scellés.

    La mise en oeuvre de sous-couches isolantes est essentielle pour améliorer les performances acoustiques et thermiques d'un ouvrage. Le guide expose les critères de choix des performances des sous-couches isolantes et précise les points clés de la mise en oeuvre de la chape, de la dalle et du mortier de scellement. Il répond aux questions, telles que :
    -comment réceptionner le support (tolérances du support, présence de canalisations, etc.) ?
    -comment préparer le support ?
    -faut-il interposer un film ?
    -comment réaliser les joints ?
    -quelles sont les tolérances de l'ouvrage ?
    -comment traiter les plinthes et les cloisons ?

    La pose de carrelage et de revêtements de sol doit tenir compte de multiples paramètres pour prévenir les désordres et assurer la durabilité de l'ouvrage. Le guide aidera le lecteur à choisir un type de pose et à considérer :
    -ses caractéristiques ;
    -la nature et l'état du support ;
    -les propriétés du revêtement et la dimension des carreaux ;
    -les contraintes liées à la sollicitation et à la destination de l'ouvrage.

    Il détaille toutes les étapes de mise en oeuvre de la pose collée de carrelage en travaux neufs et la pose scellée de revêtements de sol en intérieur et extérieur.

    Ce guide très illustré (140 figures) et très pratique sera utile à tous les professionnels du carrelage (entreprise, maître d'ouvrage, architecte, bureau de contrôle, etc.).

    Pour rédiger cet ouvrage de référence, le CSTB a sollicité des spécialistes qui partagent leur expertise et expérience en conformité avec les exigences réglementaires et le référentiel technique en vigueur.

empty