Editions Somme Toute

  • Un collectif issu de l'adaptation théâtrale du Déclin de l'empire américain. L'envie de tout donner. La curiosité, la chaleur, l'amour. Vouloir arracher ce qui fait mal. Le fardeau d'un nom, les pleurs, l'impuissance. Se mouvoir face à l'incapacité de dire. Regarder vers le passé pour comprendre d'où nous venons. Agir pour que demain soit meilleur. Les auteurs d'À nos parents, à nos enfants se livrent des réflexions multiples sur l'héritage. Ils errent dans les dédales de leur propre humanité pour transmettre la lumière qui leur a été donnée. Avec la collaboration de Sandrine Bisson, Dany Boudreault, Marilyn Castonguay, Patrice Dubois, Marie-Hélène Dufort, Alain Farah, Jean Gaudreau, Eveline Gélinas, Alexandre Goyette, Véronique Grondines, Simon Lacroix, Catherine La Frenière, Stéphanie Laurin, Lino, Pierre-Étienne Locas, Bruno Marcil, Marie-Hélène Thibault.

  • Pour le 20e anniversaire du dernier référendum, différents auteurs ont été invités à imaginer les lendemains hypothétiques d'une victoire du oui. Que serait devenu le Québec ? Est-ce qu'il serait automatiquement devenu indépendant ou y aurait-il eu d'autres conséquences possibles à court, à moyen ou à long terme?
    Ce recueil présente des textes uchroniques, où l'Histoire est réécrite, permettant de raconter les pires scénarios imaginables et les rêves les plus fous. Le livre, mêlant récits et bandes dessinées, présente différents regards amusants sur notre hypothétique histoire.

    Les auteurs : Mathieu Bock-Côté, Yves Boisvert, Hélène Buzzetti, François Donatien, Pierre Duchesne, Guy Ferland, Alexandre Fontaine Rousseau, Vincent Giard, Philippe Girard, André Lévesque, MaGnUs, Marie Malavoy, Catherine Mavrikakis, Olivier Morin, François Parenteau, Jacques Parizeau, Marc Robitaille, Simon Roy, Rémy Simard, Guillaume Tremblay et Alain Vadeboncoeur.

  • Pourquoi les personnes courageuses ont-elles des couilles, alors que les mauviettes doivent s'en faire pousser une paire ?
    Pourquoi dit-on d'une femme qu'elle tombe enceinte, mais d'un homme qu'il la met enceinte ?
    Pourquoi les femmes sont-elles bavardes comme des pies ?
    D'où vient notre tendance à disséquer les femmes en un panier de fruits : des melons ou des prunes à la poitrine, une peau d'orange, la cerise pour l'hymen ?
    Pourquoi les blagues sur les blondes font-elles rire ?
    Depuis combien de siècles les femmes sont-elles "hystériques" ?
    Pourquoi l'homme est-il conquérant quand la femme est facile ?

    La réponse à ces questions et à bien d'autres se trouve dans ce Dictionnaire critique du sexisme linguistique, recensant des centaines d'expressions sexistes.

  • On estime qu´au rythme où vont les choses, il faudra encore deux cents ans avant de résorber les inégalités qui perdurent entre les hommes et les femmes. Une fois qu´on a identifié les terrains où il reste du chemin à faire " de la rémunération pour un travail égal au partage de la charge mentale dans le couple hétéro, en passant par représentativité dans les rôles de pouvoir " on peut se demander comment s´opérera le changement, et anticiper de quoi aurait l´air cette société où l´égalité entre les sexes serait atteinte. Comment s´articulerait cette égalité d´un point de vue politique, économique ou social, et quel en serait le prix? Qui a quoi à perdre, exactement? Les autrices et auteurs de ce collectif imaginent donc cette société égalitaire, avec optimiste et inventivité.

  • Qu'est-ce que le racisme systémique ? Comment parler d'un phénomène qui, selon l'idée même de "système", est si vaste qu'on en perçoit difficilement les frontières ? Par racisme systémique il faut entendre les oppressions diverses, mais toujours connexes, vécues par les personnes racisées dans des domaines comme le travail, la justice, la santé, l'éducation, le logement...

    Ce livre montre que la lutte contre le racisme n'est pas l'affaire de quelques individus isolés ou d'idéalistes. Il faut passer de l'aveuglement à la prise de conscience collective pour agir et établir des normes politiques et sociales valables pour toutes et tous. Sous la direction de Christian Nadeau et Amal Zaazaa.

empty