Epel

  • De confiture en confusion, on y revient au confinement, entendu à plusieurs voix avec ses traversées tout à la fois solitaires et collectives, par certains qui sont en position de patients comme par certains qui sont en position de soignants, dans des lieux psychiatriques et dans bien d'autres lieux.

  • Au moment où Michel Foucault distinguait les aphrodisia grecs de la chair chrétienne et de le "bonne sexualité" contemporaine, plusieurs spécialistes de l'Antiquité, aux Etats-Unis et en Europe, se réunissaient pour mettre au jour le vaste domaine d'érôs.
    En anthropologues du passé, les auteurs de cet ouvrage explorent des domaines variés de la vie des femmes et des hommes grecs et tentent d'appréhender ce que pouvait être l'expérience érotique dans une société d'"avant la sexualité".
    Rêver de sexe et prévoir l'avenir, soigner les corps, célébrer les divinités, observer les visages, parler à l'assemblée, rire ensemble au banquet ou découvrir les effets brûlants du désir... on est invité ici à la découverte d'une terre étrangère, avec les mots et les concepts d'une Grèce bien différente de celle que l'on croit connaître.

    Avec les contributions de : Peter Brown, Anne Carson, Françoise Frontisi-Ducroux, Maud Gleason, David Halperin, Ann Ellis Hanson, François Lissarrague, Nicole Loraux, Maurice Olender, S.R.F. Price, James Redfield, Giulia Sissa, Jean-Pierre Vernant, John Winkler, Froma Zeitlin.
    Ouvrage traduit de l'anglais sous la direction de Sandra Boehringer, avec Adeline Adam, Marie Augier, Sophie Bigot, Antoine Chabod, Isabelle Châtelet, Claire Jaqmin, Michèle Haller, Christine Hue-Arcé, Dominic Moreau, Nadine Picard, Pierre Zahnd.
    Publié avec le soutien de l'Institut Émilie du Châtelet.

  • Les Nouveaux Cahiers pour la folie poursuivent leur navigation avec un septième numéro : Radophonie. Dans une période où tout concourt à faire taire les voix de la folie, et jusque dans les milieux psychiatriques, ils publient des contributions de personnes impliquées dans les différents bords de la folie et, pour certaines, interpellées par leur lecture des précédents numéros.

  • Pour fêter le n°10 des Nouveaux cahiers pour la folie.
    Nouvelle maquette, plus de pages, même prix.
    - Bon anniversaire !
    - Eh oui on est encore là... On est où, au fait ?
    - On invente ensemble de nouveaux lieux.
    - On a les moyens ?
    - Pas du tout. Aucun moyen. On se met à plusieurs et on fabrique avec notre absence de moyens.
    - C'est du fragile, alors ?
    - C'est du solide. Pile les façons de faire qui échappent aux nomenclatures.
    - Comme un poème.

  • Dans une période où tout concourt à faire taire les voix de la folie, et jusque dans les milieux psychiatriques, Les Nouveaux Cahiers pour la Folie publient des contributions de personnes impliquées dans les différents bords de la folie et, pour certaines, interpellées par leur Lecture des précédents numéros.

  • Quid pro quo t.5

    Collectif

    • Epel
    • 9 Juin 2010

    Le numéro 5 de la revue Quid pro quo vient de paraître. Il comporte trois petits livres. Le premier porte sur l'ouvrage collectif Génération MLF 1968-2008. Ce Mouvement passe, le plus souvent encore aujourd'hui, pour l'incarnation du féminisme. Croisant une version de la psychanalyse, la parrêsia antique dont Michel Foucault fit grand cas, et de multiples références, Marie-Hélène Devoisin montre dans un texte aux allures de Manifeste, qu'il n'en est rien.

    Il y a quelques années de cela, le linguiste Jean-claude Milner se demandait tranquillement si il existait encore une vie intellectuelle en France. La réponse était dans la question. À l'occasion de son dernier livre, lecture peu commune de ce que fut l'aventure de la Gauche prolétarienne à laquelle il appartint, son signataire se demande si ce livre peut être tenu pour le dernier volet d'un triptyque, avec deux de ses livres antérieurs, Les Penchants criminels de l'Europe démocratique (2003) et Le Juif de savoir (2006). Dans une lecture qui déborde aussi ces trois livres, relisant Milner, Laurent Cornaz prend la balle au bond, interrogeant le statut de L'avenir. Une inattendue figure émerge de cette lecture critique.

    De son côté, Hyacintha Lofé se saisit de la publication du livre de Tobie Nathan, À qui j'appartiens ? pour revisiter le parcours de T. Nathan au-delà de ces vingt dernières années, sa proximité puis finalement sa rupture d'avec la psychanalyse. Qu'en est-il de son prolongement de "l'éthnopsychiatrie" proposée par son maître Georges Devereux, avec qui finalement il rompit un samedi soir de 1981. Pour une Autre appartenance.

    Ces trois essais montrent aussi, selon des voies multiples, comment la psychanalyse, si pressente aujourd'hui dans la culture, n'en réduit pas pour autant le malaise ; faisant l'objet de refus pas toujours bruyants.

  • Les Nouveaux Cahiers pour la folie ont fonction de passerelle.
    Ils font circuler des textes et des images provenant de diverses personnes impliquées dans les différents bords de la folie. Ils ne sont l'émanation d'aucune institution. Ils visent simplement à recueillir dans leur polyphonie des « voix » qui se rapportent à la folie et qui sont résolues à ne pas se taire.

  • Revue spy N.4

    Collectif

    Ce quatrième numéro de la revue Spy est placé sous le signe de Nietzsche dont Michel Foucault disait la présence de plus en plus importante ; proche d'elle, l'ombre de Friedrich Hölderlin et un essai de Virginia Woolf. Le tournant foucaldien de l'analyse se confirme supplémenté d'un fragment portant sur le Foucault des Aphrodisia. « L'indispensable non-recours aux catégories psychiatriques » s'inscrit dans le champ de l'analyse comme spiritualité. La cartographie d'un mouvement de passe à L'École lacanienne de psychanalyse est dessinée, avançant la notion d' « après-passe ». Deux témoignages sur Jacques Lacan viennent clore ce numéro.

  • Revue spy N.1

    Collectif

    Partant du parcours philosophique de Foucault et du frayage analytique de Lacan, Spy succède aujourd'hui à Quid pro quo, revue critique de publications psychanalytiques.
    Son enjeu : situer l'actualité de la psychanalyse pour mieux en indiquer le lieu. Si présente dans la culture, l'analyse n'en reste pas moins absente pour beaucoup. Elle ne souffre ni statut d'État ni statut d'Ordre, ce qui ne dit pas pour autant quel est son lieu aujourd'hui.

  • Reçue comme allant de soi, immuable, quasi naturelle, et essentielle au lien social, l'hétérosexualité n'a guère jusque-là été questionnée.
    Aussi aura-t-il fallu le développement des recherches gay et lesbiennes pour qu'elle apparaisse enfin dans son étrangeté et sa portée normative. Il y a une histoire de l'hétérosexualité, une identité, un genre hétérosexuel non pas inné mais produit par un certain nombre de lieux et de pratiques dont Hétéros, pour la première fois en France, dresse un inventaire critique. Les sites et chats de rencontres, les danses enlacées (une singularité proprement occidentale), les manières de divorcer, l'autobiographie, la littérature " psy " sur le couple, les sciences sociales nord-américaines, les discours sur la sexualité postnatale, les changements sociaux et législatifs, l'armée, les prisons, les centres d'observation pour délinquants, voilà où se construit, non sans difficultés désormais, l'hétérosexualité.

  • Revue spy N.5

    Collectif

    Spy 2017 met plus particulièrement à l'épreuve, la transformation de la psychanalyse en spycanalyse, et ce dans le sillage de la Réponse à Michel Foucault de Jean Allouch.
    Ce cinquième numéro s'ouvre sur un texte posant en titre la question de savoir ce que serait une politique résolument lacanienne. La réponse est freudienne en ce qu'une telle politique serait inconsistante si l'interprétation des rêves venait à être négligée.

  • Les Nouveaux Cahiers pour la folie poursuivent leur navigation avec un septième numéro : Radophonie. Dans une période où tout concourt à faire taire les voix de la folie, et jusque dans les milieux psychiatriques, ils publient des contributions de personnes impliquées dans les différents bords de la folie et, pour certaines, interpellées par leur lecture des précédents numéros.

  • SPY 2016

    COLLECTIF

    Ce quatrième numéro de la revue Spy est placé sous le signe de Nietzsche dont Michel Foucault disait la présence de plus en plus importante ; proche d'elle, l'ombre de Friedrich Hölderlin et un essai de Virginia Woolf. Le tournant foucaldien de l'analyse se confirme supplémenté d'un fragment portant sur le Foucault des Aphrodisia. « L'indispensable non-recours aux catégories psychiatriques » s'inscrit dans le champ de l'analyse comme spiritualité. La cartographie d'un mouvement de passe à L'École lacanienne de psychanalyse est dessinée, avançant la notion d' « après-passe ». Deux témoignages sur Jacques Lacan viennent clore ce numéro.

  • Les Nouveaux Cahiers pour la folie poursuivent leur navigation avec un septième numéro : Radophonie. Dans une période où tout concourt à faire taire les voix de la folie, et jusque dans les milieux psychiatriques, ils publient des contributions de personnes impliquées dans les différents bords de la folie et, pour certaines, interpellées par leur lecture des précédents numéros.

  • SPY 2016

    COLLECTIF

    Ce quatrième numéro de la revue Spy est placé sous le signe de Nietzsche dont Michel Foucault disait la présence de plus en plus importante ; proche d'elle, l'ombre de Friedrich Hölderlin et un essai de Virginia Woolf. Le tournant foucaldien de l'analyse se confirme supplémenté d'un fragment portant sur le Foucault des Aphrodisia. « L'indispensable non-recours aux catégories psychiatriques » s'inscrit dans le champ de l'analyse comme spiritualité. La cartographie d'un mouvement de passe à L'École lacanienne de psychanalyse est dessinée, avançant la notion d' « après-passe ». Deux témoignages sur Jacques Lacan viennent clore ce numéro.

  • Dans une période où tout concourt à faire taire les voix de la folie, et jusque dans les milieux psychiatriques, Les Nouveaux Cahiers pour la Folie publient des contributions de personnes impliquées dans les différents bords de la folie et, pour certaines, interpellées par leur Lecture des précédents numéros.

  • Spy 2017

    COLLECTIF

    Spy 2017 met plus particulièrement à l'épreuve, la transformation de la psychanalyse en spycanalyse, et ce dans le sillage de la Réponse à Michel Foucault de Jean Allouch.
    Ce cinquième numéro s'ouvre sur un texte posant en titre la question de savoir ce que serait une politique résolument lacanienne. La réponse est freudienne en ce qu'une telle politique serait inconsistante si l'interprétation des rêves venait à être négligée. Au sommaire :
    La spycanalyse à l'épreuve
    Que serait une politique résolument lacanienne ?
    Du fillicide dans la culture occidentale
    Les chevaux de Nietzsche
    Sartre, contingence, «Moi décapité»...
    Présentation de la conférence Spy 2016
    Un ethos catholique chez Lacan ?
    «Il est indifférent aux étoiles...» ?
    El mundo de Hoy
    Publication of a text in English by Foucault: A Flat Refusal

  • Dans une période où tout concourt à faire taire les voix de la folie, et jusque dans les milieux psychiatriques, Les Nouveaux Cahiers pour la Folie publient des contributions de personnes impliquées dans les différents bords de la folie et, pour certaines, interpellées par leur Lecture des précédents numéros.

  • Spy 2017

    COLLECTIF

    Spy 2017 met plus particulièrement à l'épreuve, la transformation de la psychanalyse en spycanalyse, et ce dans le sillage de la Réponse à Michel Foucault de Jean Allouch.
    Ce cinquième numéro s'ouvre sur un texte posant en titre la question de savoir ce que serait une politique résolument lacanienne. La réponse est freudienne en ce qu'une telle politique serait inconsistante si l'interprétation des rêves venait à être négligée. Au sommaire :
    La spycanalyse à l'épreuve
    Que serait une politique résolument lacanienne ?
    Du fillicide dans la culture occidentale
    Les chevaux de Nietzsche
    Sartre, contingence, «Moi décapité»...
    Présentation de la conférence Spy 2016
    Un ethos catholique chez Lacan ?
    «Il est indifférent aux étoiles...» ?
    El mundo de Hoy
    Publication of a text in English by Foucault: A Flat Refusal

  • Spy est la revue, à parution annuelle, de l'Ecole Lacanienne de Psychanalyse

    Né en 1970 en Argentine, Carlos Busqued a publié en 2008 un premier roman : Bajo este sol tremendo (Anagrama). Il est également l'auteur d'« Entretiens » avec Ricardo Melogno, tueur ens série argentin.

  • Spy 2019

    COLLECTIF

    Spy est la revue, à parution annuelle, de l'Ecole Lacanienne de Psychanalyse

  • Spy est la revue, à parution annuelle, de l'Ecole Lacanienne de Psychanalyse

    Né en 1970 en Argentine, Carlos Busqued a publié en 2008 un premier roman : Bajo este sol tremendo (Anagrama). Il est également l'auteur d'« Entretiens » avec Ricardo Melogno, tueur ens série argentin.

  • Les Éditions Epel ont été fondées en 1990, dans le sillage des effets dérangeants de l'enseignement de Jacques Lacan.

    Epel publie des ouvrages relevant du champ freudien : monographies cliniques, revues et essais critiques, instruments de lecture, études psychanalytiques ; et aussi bien des travaux touchant aux champs connexes : ethnologie, littérature, histoire, psychiatrie, philosophie. Avec sa collection « Les grands classiques de l'érotologie moderne », Epel est le principal éditeur en France de travaux érudits relevant des études gaies et lesbiennes.

empty