Pu De Louvain

  • Notre dossier se veut dégagé des clichés et des discours de convenance. Nous y avons convié des personnalités de tous horizons, autant d'acteurs dynamiques de la prospérité régionale ou de témoins distanciés d'une zone du monde particulièrement complexe et riche, pour nous parler de la seule Flandre éternelle qui soit, celle d'ici et de maintenant.  Avec les contributions de Réhane Ameur, Jean-Baptiste Baronian, Luc Bertrand, Jean Blavier, Marc Boone, Kathleen Caenen, Benjamin Dalle, Guy Delhasse, Luc Dellisse, Francis Delpérée, Renaud Denuit, Marcel Detiège, Luc Devoldere, Mark Eyskens, Christopher Gérard, Assita Kanko, Jean Lacroix, Catherine Lanneau, Tom Lanoye, Alexandre Lansmans, François-Xavier Lavenne, Philippe Leuckx, Yves Namur, Gérald Purnelle, Frédéric Saenen, Jean-Loup Seban, Jean-Frédéric Staes, Lilian Truchon, Louise Van Brabant, Stijn Van den Bossche, Pierre Verschueren, Tanguy de Wilde d'Estmael La Flandre est singulière en français, plurielle en néerlandais (Vlaanderen). Géographiquement, la carte mentale et le territoire réel ne coïncident pas toujours et les hauts faits de son histoire prennent parfois des allures de mythes, scintillant comme des éperons d'or. Irriguée d'Espagne mais lorgnant plutôt désormais vers la Catalogne, tournée sur le monde anglo-saxon davantage que sur les opulences du passé batave, la Flandre se revendique comme une nation dotée de deux capitales : Anvers, treizième plus grand port du monde et Bruxelles, coeur des institutions européennes, enclave francophone doublée d'un carrefour cosmopolite. En Wallonie, elle a généré son lot de stéréotypes, son identité profonde est sans fin vouée à être redoutée, enviée, convoitée, incomprise, dédaignée, accusée, puis redécouverte avec curiosité sinon passion. Notre dossier se veut dégagé des clichés et des discours de convenance. Nous y avons convié des personnalités de tous horizons - natives ou non, amoureuses sans aveuglement, critiques sans ressentiment -, autant d'acteurs dynamiques de la prospérité régionale ou de témoins distanciés d'une zone du monde particulièrement complexe et riche, pour nous parler de la seule Flandre éternelle qui soit, celle d'ici et de maintenant.

  • Ce 3e numéro d'Epistoles s'ouvre sur un dossier qui propose un déploiement de la dialectique complexe pouvant s'établir entre ce que nous tenons pour réel et ce que nous tenons pour virtuel. Un tel mouvement est présent en chacun de nous pour peu qu'il soit vivant, c'est-à-dire non fini, en chemin vers lui-même, advenant. Un inextricable entrelacs s'impose cependant plus massivement, de manière plus tendue, lors des périodes de métamorphose de l'existence, moments où les valences des termes peuvent s'inverser. Si la question apparaît particulièrement vive sur les lieux de l'adolescence, ne nous y trompons pas ; elle est en réalité omniprésente, pour chacun et en tout moment. Chacun est pris dans cette frontière vivante où la réalité et le virtuel organisent leurs échanges, même si la jeunesse vient particulièrement ébranler la familiarité, même si les nouvelles technologies en redistribuent les coordonnées. Les défis adolescents et les nouveaux déploiement techniques ne sont finalement que des révélateurs, plus ou moins grossissants, de ce qui nous traverse plus communément.

  • Les attentats de Bruxelles de mars 2016 ont touché la Belgique en son coeur. L'Europe entière s'interroge sur ces nouvelles formes de terrorisme et cette montée du radicalisme qui s'ancrent dans nos sociétés.
    L'enjeu est non seulement grave mais également complexe. Qu'est-ce qui anime certains de nos jeunes à partir en Syrie ou en Irak, des pays en guerre qu'ils ne connaissent pas? Comment aborder ce phénomène qui les amène à tuer à l'aveugle? Comment se fait-il que la Belgique soit le pays qui voit le plus de jeunes se radicaliser? Quels sont leurs parcours de vie et leurs motivations? Quelles sont les origines de cet endoctrinement?
    Islamologues, sociologues, géopoliticiens, politologues, hauts responsables européens de la lutte contre le terrorisme, psychiatres, policiers, magistrats anti-terroristes, responsables des renseignements, acteurs de terrain et de la prévention, familles de jeunes partis en Syrie nous livrent leur compréhension de ce phénomène nouveau.
    Les récents événements barbares ne rendent que plus urgente la nécessité de comprendre les mécanismes de radicalisation et d'agir pour prévenir de nouvelles actions et, plus largement, pour tisser et retisser les liens au sein de la société. Par cet ouvrage, les auteurs souhaitent apporter leur contribution à cet indispensable et urgent travail.

  • Les modalités de recrutement des enseignants et les systèmes de formations connaissent depuis une dizaine d'années de nombreux bouleversements. Ceux-ci sont liés à des modifications profondes des programmes scolaires, des exigences en termes de diplômes, des structures de formation. Ces contextes de changement conduisent à de nouveaux questionnements sur les complémentarités possibles et souhaitables entre les mondes de l'éducation et de l'enseignement, de la formation, de la recherche. Les chercheurs dans les domaines des didactiques des disciplines se sont toujours impliqués dans ce type de problématique. Pour y répondre, ils proposent dans le cadre de cet ouvrage d'interroger les fondements de la transmission des savoirs, d'analyser les pratiques des enseignants et des formateurs, de construire avec et pour les enseignants et les élèves des dispositifs pouvant répondre aux défis actuels.
    Cet ouvrage est composé d'un ensemble d'études et de propositions issues de travaux et de réflexions de professeurs, de chercheurs, d'étudiants, d'inspecteurs, de décideurs institutionnels. Il est donc destiné à tout acteur potentiel, professionnel ou expert, des mondes de l'enseignement, de l'éducation et de la recherche.

  • Dans la transition de l'enseignement secondaire à supérieur (Université), les étudiants éprouvent souvent de sérieux problèmes dans la visualisation des molécules en trois dimensions. Il est, cependant, essentiel de comprendre, d'une part, la construction d'une molécule dans l'espace et, de l'autre, la relation entre la structure spatiale d'une molécule et ses propriétés biologiques et physiques. Il peut être utile d'utiliser des modèles de molécules. Le livre combine une explication théorique de la composition de la matière, la manipulation active des molécules et cela est essentiel pour l'activation de la mémoire visuelle. Le livre contient à la fois des questions ouvertes et des questions à choix multiple et est rarement répétitif, comme les auteurs savent bien que plusieurs fois faire la même erreur est très intimidant pour l'étudiant. L'intention est de rendre la chimie organique structurelle non seulement concrète mais aussi fascinante. En même temps, il s'agit d'un outil efficace pour la transition de l'enseignement secondaire à celui des études supérieures.

  • In view of technological evolutions, the way people communicate has dramatically changed in less than two decades. Linguistic studies on the subject have been numerous and this is one of the reasons why the Linguistic Research Unit of the Language & Communication Institute (PLIN) of the Université catholique de Louvain decided in 2016 to organize a one day workshop on this hot topic.
    This follow-up volume is structured in two main sections. The first section (From automatic processing...) focuses on automatic processing of language and offers chapters related to automatized recuperation and transmission of information, as well as to automatized analyses of large new media corpora.The second section (...to social impact) focuses on the social impact of new media as to writing processes, multimodal interaction and discursive processes. This distinction is of course in no way dichotomist, but rather points towards a different of focus of the chapters.
    The variety of topics included is further evidence, if needed, that new media have an impact on almost any field of linguistics.

  • La plurivocalité est consubstantielle à toutes formes de communication dans la mesure où nous ne sommes pas détenteurs exclusifs d'un code mais seulement ses utilisateurs plus ou moins libres. Il est vrai, néanmoins, que l'auteur peut choisir de rendre manifestes à différents niveaux les composantes de son discours, un choix particulièrement important s'il s'agit d'une autobiographie. Mikhaïl Bakhtine, Jacques Lacan, Roland Barthes, Jean Starobinski ont remarquablement exploré ce domaine. En interrogeant la Grèce ancienne, Gotthold Lessing, au XVIIIe siècle, Jean Andrieu, philologue et Julian Jaynes, psychologue, au XXe, illustrent combien l'extimité était, in illo tempore, l'essence de l'épique, de la dramaturgie et de la philosophie. Les processus stylistiques mis en oeuvre dans les textes de ce temps imposaient au lecteur ou au spectateur l'effort de circonscrire un locuteur jamais déterminé a priori. La subjectivité ne pouvait être envisagée qu'en relation avec les autres voix.

  • La « Série Bukavu » est un blog vivant, animé par des chercheurs du Sud habituellement invisibles, et par leurs partenaires du Nord et du Sud, pour nous montrer une mosaïque de recherche de terrain, entre humour et réalisme ; pour susciter un large débat et pour aboutir à des réformes concrètes. Vers une décolonisation de la recherche ?  Elles et ils sont universitaires, qualifiés, expérimentés, motivés. Inlassablement, ils collectent sur le terrain d'inestimables données, dans des conditions jamais faciles et parfois très risquées, par exemple dans des zones de conflit armé. Et pourtant, leurs voix sont inaudibles, leurs visages invisibles, leurs noms inexistants dans les publications de recherche.Ce sont les « assistants de recherche du Sud », ceux sur qui s'élabore un véritable business du savoir scientifique. Ils sont tenus à l'écart de la conception des projets, des modalités de leur financement et des résultats de recherche qui se publient loin d'eux, dans des revues auxquelles le plus souvent ils n'ont même pas accès. En raison d'une certaine omerta sur leurs conditions de travail, rapports de pouvoir, difficultés financières, traumatismes psychologiques, vulnérabilité liée au genre. À cause, aussi, d'une vision de la recherche qui reste tributaire d'une mentalité coloniale, dans le chef des chercheurs et des commanditaires : institutions, universités, fondations, gouvernements, ONG.

  • L'importance de la dimension affective dans le comportement du consommateur - et dans ses décisions - ne fait désormais plus de doute ; c'est une avancée majeure de la recherche en marketing de ces trente dernières années.
    Qu'elles portent sur l'importance de l'affectif et de sa mesure en général ou plus particulièrement sur des publics (l'enfantconsommateur, le monde du sport, etc.), les contributions réunies dans cet ouvrage font toutes écho à cette remise en cause de la prédominance de la rationalité dans les choix des consommateurs.
    Christian Derbaix a joué dans ce domaine un rôle de pionnier et ses travaux demeurent une référence en la matière. Ce volume de Mélanges, à l'image de la passion de l'homme qu'il cherche à honorer, intéressera tous ceux qui sont prêts à aller plus loin pour comprendre les comportements des consommateurs, qu'ils soient étudiants en marketing, enseignants, chercheurs ou managers.

  • La Revue internationale Henry Bauchau se veut un lieu d'échange entre les scientifiques spécialistes ou amateurs de l'oeuvre d'Henry Bauchau. Elle a l'ambition d'accueillir des études de haut niveau scientifique sur le poète et romancier, de développer des cahiers spéciaux autour de problématiques liées à cette oeuvre et à son temps, d'apporter à la communauté scientifique des documents et inédits à partir du Fonds Henry Bauchau confié à l'Université de Louvain-la-Neuve. Elle souhaite aussi stimuler la recherche de jeunes chercheurs, et permettre que des dialogues se nouent, que l'information circule sur l'actualité de cette oeuvre, dans sa réception critique et les manifestations publiques qu'elle suscite (expositions, mises en scène, lectures poétiques etc.). Elle veut résolument s'affirmer dans sa dimension internationale, grâce à son comité de rédaction et en mettant en valeur la forte présence de l'histoire et de la culture européenne dans les textes d'Henry Bauchau. Sa vocation essentielle est la valorisation et diffusion de l'oeuvre de ce poète et des travaux scientifiques et culturels qui s'y rattachent.

  • C'est à Louvain, en 1516, qu'Érasme fit publier l'Utopie, ce petit livre pétillant de malice, d'intelligence et d'esprit critique de son ami Thomas More. Un demi-millénaire plus tard, il s'agit plus que jamais de mettre l'utopie à l'honneur.
    Toutes les langues du monde, en effet, doivent un nom commun à Thomas More: utopie. Ce volume rassemble quelques-uns des passages les plus forts du livre de 1516, dans une nouvelle traduction du latin, éclairés et actualisés par des commentaires émanant de membres de la communauté univer- sitaire, de tous horizons et de toutes les disciplines, étudiants, professeurs, chercheurs, alumni... La peine de mort, l'exode rural, la propriété privée, l'éducation citoyenne, la tentation totalitaire, l'esprit des lois, le dialogue interreligieux, l'urbanisme, l'égalité sont quelques-uns des thèmes abordés par More, il y a cinq cents ans, et qui ne cessent de passionner les chercheurs dans la société d'aujourd'hui... et de demain.

  • Qu'y a-t-il de commun entre un ancien professeur de l'Université de Sao Paulo revenant sur son positionnement durant la dictature, un jeune employé de banque chilien dont l'action syndicale est influencée par sa conception du militantisme de la génération précédente, un couple français passant ses week-ends à reconstituer une bergerie mérovingienne et à en recréer les savoir-faire, ou encore des personnes âgées réunies sur une scène de théâtre pour raconter des fragments poignants de leur vie ?
    À partir d'enquêtes qui offrent des observations de contexte socio-historique varié et des explorations par des méthodes ethnographiques aussi diverses que les entretiens, l'observation participante, l'analyse de matériaux comme le journal intime ou les séries télévisées, c'est avant tout le lien entre le rapport au passé et l'horizon d'action des acteurs sociaux qui est posé ici.
    Les contributions de ce numéro ont par ailleurs en commun une approche de la mémoire collective plus proche de la mémoire collectée. Les auteurs font le choix d'une analyse partant, en grande partie, de la subjectivité. La personne est par là placée au centre du dispositif d'étude de la société.
    Enfin, on pourra relever que six des sept recherches développées prennent pied sur le continent américain : au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en Colombie, au Brésil et au Chili.

  • La Revue Internationale Michel Henry est un lieu de recherche scientifique et de dialogue ouvert entre les diverses personnes intéressées par la phénoménologie matérielle de Michel Henry [1922-2002] et les riches perspectives que celle-ci offre non seulement à la philosophie, mais aussi aux sciences humaines. Dans une visée interdisciplinaire, elle souhaite accueillir des publications de qualité sur cette pensée majeure du XXe siècle et participer de la sorte à sa plus large diffusion, tantôt sous la forme d'articles isolés, tantôt de textes sollicités en fonction de thématiques spécifiques, abordées dans le cadre d'un numéro programmé. La revue entend aussi accueillir les travaux en phénoménologie matérielle des jeunes chercheurs et leur permettre de trouver un lieu hospitalier, où ils pourront proposer des études originales. En tant qu'organe de diffusion privilégié du Fonds Michel Henry de l'Université catholique de Louvain, elle souhaite également être un instrument d'information sur toutes les initiatives et activités centrées sur l'oeuvre de Michel Henry ou soucieuses de la prolonger, voulant ainsi contribuer à sa valorisation. En raison de sa prétention internationale, la revue publie, après expertise, des textes en français, anglais et allemand.

  • In deze bundel brengen naaste en verre collega's van Prof. Ludo Beheydt een hulde aan zijn rijkgevulde academische carrière als hoogleraar Nederlandse taal en cultuur aan de Université catholique de Louvain. Zes van zijn eerder gepubliceerde artikelen vormen de leidraad van de bundel. Ze weerspiegelen de brede interesse die Ludo Beheydt altijd heeft gekoesterd voor de verschillende uithoeken van de Nederlandse taal, in het bijzonder taalkunde, taalverwerving, cultuur(kunde) en identiteit. De contribuanten werd gevraagd om met een van de geselecteerde artikelen in discussie te gaan. Dit leidt tot een waaier van diverse bijdragen waarin de Nederlandse taal en cultuur centraal staan.

  • Revue Michel Henry t.2

    Collectif

    Longtemps considéré comme tardif et relativement marginal dans l'oeuvre henryenne, le « problème d'autrui » n'a au contraire cessé, depuis le début de son itinéraire philosophique, de retenir l'attention de Michel Henry, déterminant à bien des égards la genèse de certains aspects fondamentaux de sa pensée. C'est ce que permet d'établir un ensemble de documents de jeunesse, jusqu'alors inédits et conservés dans le Fonds Michel Henry, à Louvain-la-Neuve.
    Ceux-ci sont désormais proposés au lecteur : d'une part, une série de notes personnelles relatives à « l'expérience d'autrui » et rédigées entre l'immédiat après-guerre et le début des années 1950 ; et d'autre part, le manuscrit d'un cours professé à Aix-en-Provence durant l'année universitaire 1953-1954 intitulé : « La communication des consciences et les relations avec autrui ».
    Précédés d'une ample présentation historique et philosophique, dotés d'un large apparat critique et suivis de deux études thématiques, ces textes inédits font de ce second numéro de la Revue internationale Michel Henry un outil de travail essentiel pour les chercheurs en phénoménologie matérielle et, plus généralement, pour tous ceux qui, phénoménologues ou non, ont à coeur d'approfondir leur réflexion sur ce thème philosophique fondamental.

  • Cet ouvrage, auquel ont contribué plus de vingt politologues issus de plusieurs pays et de différentes générations, est porté par une double ambition. D'une part, il examine les évolutions intervenues, depuis les années 1970, dans cinq champs de la science politique: l'étude du système politique « Belgique »; les études électorales, les systèmes électoraux et les enquêtes d'opinion; les questions d'identité et de légitimité politiques, en Belgique mais aussi dans le contexte de l'intégration européenne; la politique comparée et les méthodes comparatives; et la polémologie et l'étude des conflits. Ce faisant, il s'interroge aussi sur la manière dont la science politique s'est structurée au cours des dernières décennies. D'autre part, il analyse la contribution spécifique d'André-Paul Frognier dans la construction de la légitimité de la science politique depuis les années 1970, dans son rôle de chercheur-entrepreneur dépassant les clivages disciplinaires, méthodologiques et nationaux.

  • La réforme de l'organisation des cours dits « philosophiques » - cette formule ambiguë pour dire que l'on enseigne, à l'École en Belgique, la « morale non confessionnelle » et les religions reconnues par l'État - est à l'ordre du jour. Il est devenu urgent de changer un paradigme inadapté à une société pluraliste. Mais comment et pourquoi ?
    Ce volume offre un ensemble, unique en son genre, de pistes et perspectives : des pédagogues, des professeurs de philosophie et de sciences des religions, des constitutionalistes, des représentants du Ministère compétent et du Conseil consultatif des cours philosophiques, de l'inspection des cultes et du cours de morale, mais aussi de la Laïcité et du monde politique apportent des analyses prospectives pour nourrir le débat.

  • Cette nouvelle livraison d'Émulations constitue, à notre connaissance, le premier volume entièrement consacré à la crise politique qu'a traversée l'État belge entre 2007 et 2011. Au travers d'une série de contributions ancrées dans des disciplines scientifiques variées, l'ouvrage fait le pari de proposer une lecture complexe et inhabituelle de cet épisode, en le replaçant dans des dynamiques structurelles aux croisées de l'histoire, de la psychologie individuelle et de groupe, de la sociologie et bien sûr du politique. Dépassant les habituels commentaires descriptifs sur les rapports de force et d'influence entre factions et partis, les différents auteurs soulignent ainsi, en toile de fond, toute la difficulté qu'éprouvent les États contemporains à se transformer lorsqu'ils en ont pourtant besoin, entraînant une situation ou les épisodes de crise deviennent paradoxalement normaux. La Belgique connaît ce problème selon des spécificités qui lui sont propres et qui appellent donc des propositions de réforme innovantes mais réalistes, également évoquées dans ces pages.

  • La sixième livraison de la Revue internationale Henry Bauchau s'inscrit encore dans le riche ensemble des travaux menés en 2013 parmi les manifestations de l'année qui commémora le centenaire de la naissance de l'écrivain. Le dossier thématique « Aux sources de la création poétique: manuscrits, bibliothèques, journaux », coordonné par Olivier Belin et Catherine Mayaux (UCP, LDI CNRS 7187), explore les archives rassemblées au Fonds Henry Bauchau de l'Université catholique de Louvain ou aux Archives et Musée de la Littérature de Bruxelles.

  • La Revue internationale Henry Bauchau se veut un lieu d'échange entre les scientifiques spécialistes ou amateurs de l'oeuvre d'Henry Bauchau. Elle a l'ambition d'accueillir des études de haut niveau scientifique sur le poète et romancier, de développer des cahiers spéciaux autour de problématiques liées à cette oeuvre et à son temps, d'apporter à la communauté scientifique des documents et inédits à partir du Fonds Henry Bauchau confié à l'Université de Louvain-la-Neuve. Elle souhaite aussi stimuler la recherche de jeunes chercheurs, et permettre que des dialogues se nouent, que l'information circule sur l'actualité de cette oeuvre, dans sa réception critique et les manifestations publiques qu'elle suscite (expositions, mises en scène, lectures poétiques etc.). Elle veut résolument s'affirmer dans sa dimension internationale, grâce à son comité de rédaction et en mettant en valeur la forte présence de l'histoire et de la culture européenne dans les textes d'Henry Bauchau. Sa vocation essentielle est la valorisation et diffusion de l'oeuvre de ce poète et des travaux scientifiques et culturels qui s'y rattachent.

  • Cette seconde livraison de la revue Émulations se consacre à l'étude du processus de construction européenne en plaçant le regard sur les relations que l'UE entretient avec le reste du monde.
    S'il ne fait aucun doute que l'Union a les moyens de devenir un acteur majeur sur la scène internationale, la question des volontés politiques nécessaires à la mise en oeuvre des valeurs qui sous-tendent sa politique étrangère, reste à être approfondie.
    Ce numéro, qui se veut rigoureux, précis et critique à l'égard des phénomènes observés, se propose au travers d'analyses de dossiers-clefs réalisées par de jeunes chercheurs, de faire la lumière sur les mécanismes qui permettent à l'Europe de construire son identité à travers ses propres valeurs dans un espace de dialogue international avec les sociétés qui l'entourent.
    Sont ainsi envisagées les relations de l'Union européenne avec la Russie et l'Iran, l'influence de la présence chinoise en Afrique sur la politique d'aide humanitaire européenne, ainsi qu'à l'inverse, celle de la culture humanitaire européenne sur les politiques chinoises, la représentation des communautés musulmanes dans les institutions bruxelloises et la construction d'une culture européenne commune.
    Ce volume constitue le deuxième et dernier volume du dossier consacré par la revue Émulations à l'analyse de la construction européenne telle qu'elle se donne à voir aujourd'hui.

  • La Revue internationale Henry Bauchau se veut un lieu d'échange entre les scientifiques spécialistes ou amateurs de l'oeuvre d'Henry Bauchau. Elle a l'ambition d'accueillir des études de haut niveau scientifique sur le poète et romancier, de développer des cahiers spéciaux autour de problématiques liées à cette oeuvre et à son temps, d'apporter à la communauté scientifique des documents et inédits à partir du Fonds Henry Bauchau confié à l'Université de Louvain-la-Neuve. Elle souhaite aussi stimuler la recherche de jeunes chercheurs, et permettre que des dialogues se nouent, que l'information circule sur l'actualité de cette oeuvre, dans sa réception critique et les manifestations publiques qu'elle suscite (expositions, mises en scène, lectures poétiques etc.). Elle veut résolument s'affirmer dans sa dimension internationale, grâce à son comité de rédaction et en mettant en valeur la forte présence de l'histoire et de la culture européenne dans les textes d'Henry Bauchau. Sa vocation essentielle est la valorisation et diffusion de l'oeuvre de ce poète et des travaux scientifiques et culturels qui s'y rattachent.

  • Une belle endormie, un autostoppeur, un mur du marathonien, une main, un portique, un oeuf, une croix, une potale, un jardin de pierre, des formes primitives, des peintures murales...
    Quatre itinéraires d'art public sur le territoire d'Ottignies-Louvain-la-Neuve, du centre urbain aux parcs scientifiques en passant par des détours plus bucoliques. Une centaine d'oeuvres sélectionnées pour leur invitation à la découverte, à la flânerie, à la réflexion, au plaisir des yeux et de l'intelligence. À découvrir à pied, à vélo, en voiture, seul ou entre amis, le temps d'une pause ou en excursion familiale.
    Les concepteurs de Louvain-la-Neuve n'imaginaient pas la ville sans l'art. Ce guide, dont la troisième édition a été totalement refondue, témoigne de cette présence vibrante de la beauté pour le regard de tous.

  • À travers l'analyse conjointe des praticien.ne.s et chercheur.e.s, ce numéro des Cahiers du Cirtes souhaite participer à l'effort de co-production des savoirs qui caractérise les organisations initiées par des femmes pour réaliser, ensemble, une finalité sociale et solidaire. Ce numéro des Cahiers du Cirtes s'appuie à la fois sur des contributions au colloque « Entreprendre au pluri'elle: les femmes actrices de l'économie sociale et solidaire » co-organisé en 2014 par l'Agence pour le développement de l'économie locale (ADEL) membre du MES (Mouvement de l'économie solidaire), le labo de l'ESS et le CIRTES, et sur des contributions sollicitées auprès de chercheur.e.s féministes travaillant sur l'économie sociale et solidaire.
    Les contributions de ce numéro s'attachent non seulement à rendre visible le caractère commun des difficultés vécues par les femmes dans les pays du Nord et du Sud, mais aussi à rendre compte des raisons concrètes de s'associer, directement liées au positionnement des femmes dans la division sexuelle du travail, pour créer collec ti vement des activités économiques et solidaires.

empty