Publibook

  • Jeunesse dépolitisée et dépourvue d'idéal. Du Printemps arabe à l'approche des élections présidentielles, de la presse lycéenne à la fantastique machine à communication qu'est Internet, ce dossier spécial vient se pencher sur la place des médias dans la vie des jeunes usagers et leur possible impact dans leurs formes d'engagement politique.
    Militantisme, questionnement citoyen, représentation médiatique de la jeunesse engagée : ce troisième numéro des Cahiers francophones de l'éducation aux médias livre une étude complète de cette thématique d'actualité brûlante, le comportement politique chez les jeunes, venant questionner à point nommé le caractère démocratique de l'ère numérique.

  • Quid de l'état de l'éducation aux médias de par le globe ? Quel contenu, mais aussi quels acteurs et quelles pratiques pour former les jeunes à la lecture et au décryptage des contenus véhiculés ? Quelle place pour les médias au sein de l'école ? Porté par le désir de fournir un panorama en la matière, ce nouveau volume des « Cahiers francophones » dédiés au sujet intègre des regards et analyses venant d'outre-Alpes et d'outre-Atlantique, des continents sud-américain et africain, d'Australie et de Grande-Bretagne afin de saisir en synchronie et en diachronie les défis et les problématiques, les débats et les écueils liés à un objet qui, à l'heure de Facebook et Google, s'avère incontournable. Avec cette revue de détail sur l'éducation aux médias, ce quatrième numéro des « Cahiers. » invite à un échange et partage des expériences et savoirs afin de mettre en lumière les modalités, perspectives et limites d'une discipline relativement jeune et à laquelle les pouvoirs témoignent de plus en plus de préoccupations. De la France à la Belgique, du Burkina Faso à l'Argentine, une approche internationale nécessairement productive et enrichissante sur les rapports entre jeune public, école et médias.

  • Quel impact les séries télévisées ont-elles sur la jeunesse ? Que peut-on y apprendre ? Quelles tendances dégager des fictions post-11 septembre 2001 ? Comment appréhender le succès des premières séries, celles des bandes dessinées ? Quelle éducation aux médias est-elle mise en oeuvre en Afrique et au Liban ? Quels travaux mettre en pratique avec ses élèves ? De la série télévisée à la salle de classe, en passant par la bande dessinée et les oeuvres des fans, ce second numéro des Cahiers francophones de l'éducation aux médias poursuit son exploration des pratiques médiatiques des adolescents et tout jeunes adultes. Ou comment lever le voile sur une nouvelle approche de la pédagogie et maîtriser un monde modelé par l'appareil médiatique.

  • S'inscrivant dans le débat très actuel que connaît la Guadeloupe, comme d'ailleurs l'ensemble des Collectivités d'Outre-mer, au sujet de son devenir dans un contexte de décentralisation et de globalisation galopante, cet ouvrage pose la question des adaptations et des transformations institutionnelles que choisit le territoire, et celle des mutations sociales et économiques que connaissent ses micro-territoires sous l'effet d'actions que les changements institutionnels et les défis de la globalisation encouragent.
    Fruit d'un colloque international organisé par le laboratoire CERAL de l'Université Paris 13 avec le soutien du Conseil régional de Guadeloupe, au moment où - fin janvier 2008 - la Guadeloupe connaissait un mouvement social d'une ampleur exceptionnelle, cette réflexion bénéficie d'une perspective étendue, alliant ainsi approches juridiques, politiques et sociologiques, n'oubliant pas les expériences étrangères telles que vécues en Tunisie ou au Canada. Une étude pertinente d'où émerge in fine l'image de l'Outre-mer comme laboratoire du monde en devenir.

  • Spectacles en france

    Collectif

    « Danse, cirque, théâtre, opéra, marionnettes, autant d'arts de la scène qui reposent sur une relation éphémère entre des acteurs et des spectateurs. Dès lors, que reste-t-il de ces représentations où des hommes et des femmes se donnent, pour un temps limité, à se faire voir et entendre par d'autres ? De ces fugitive materials : les voix, les intonations, les gestes ou les postures ? Et que faire de ce qui ne figure pas immédiatement dans le champ de la représentation ? De ce qui est hors cadre, en dehors du champ ? L'historien(ne) du spectacle, et plus généralement tout observateur des arts de la scène, doit donc composer avec l'absence. Dans ces conditions, comment et pourquoi garder la trace de ces spectacles sans lendemain ? Et faut-il vraiment le faire ? Faisons l'hypothèse que le détour par les spectacles permet de reposer autrement la question de la formation de l'archive, de son autorité et de ses usages. Le spectacle doit faire quelque chose à l'archive, et les auteurs réunis dans ce livre nous en font la démonstration. » Qu'archiver des arts du spectacle ? Pourquoi d'ailleurs archiver ? Et comment exploiter ces documents ? Autant de problématiques transversales pour cet ouvrage collectif où se croisent et s'enrichissent regards d'artistes et de professionnels de l'archive. Circulant de ceux qui produisent ces arts « volatiles » à ceux qui les conservent, alliant considérations théoriques et pratiques, Spectacles en France. Archives et recherche creuse avec intelligence et perspicacité les interrogations sur le matériel et l'évanescent, le mouvement et la fixation, l'éphémère et la durée...

  • Etudes Caribéennes est le premier numéro d´une revue scientifique qui a pour objet l´étude pluridisciplinaire de l´espace Caraïbes. Ce premier numéro comporte sept articles de géographie, un d´Histoire et deux d´économie.

  • Promesses, dangers, enjeux et valeurs des outils médiatiques et contenus culturels mis à la disposition des jeunes aujourd'hui forment la matière que questionnent les auteurs qui participent à ce volume I des « Cahiers francophones de l'éducation aux médias ». Articulé en deux parties (« La culture médiatique des jeunes » et « Médias et éducation »), ce premier numéro ausculte ainsi les modes d'appropriation et de réception de ce qui est donné à voir ou à entendre au public (pré)adolescent, sonde les visions que ce dernier a des images dont on l'abreuve, met en évidence les potentiels pédagogiques d'une messagerie dans la naissance d'un argumentaire, décortique encore les discours qui légitiment - ou délégitiment - ces produits et canaux offerts au plus grand nombre. De la mise en scène de soi sur Facebook aux risques du harcèlement virtuel, autant d'analyses riches d'enseignements sur un sujet situé en plein coeur des bouleversements médiatiques de notre temps. Comment un groupe adulé par les jeunes, décrié par la critique, a-t-il gagné son statut contemporain de référence rock ? Comment définir, culturellement parlant, cette nouvelle classe d'âge appelée préadolescence ? Quel est le véritable impact de la téléréalité sur les jeunes ? Et si ceux-ci pouvaient faire de leurs messageries, blogs, forums, des moyens de progresser - ou de détruire ? Les jeunes, victimes, ou au contraire à la pointe des médias modernes ? Un échantillon des problématiques soulevées dans cette nouvelle revue, et qui conduisent souvent à des conclusions paradoxales. Quand elles ne vont pas à l'encontre des préjugés en la matière.

  • Cinq parcours, cinq départs. Cinq femmes qui se croisent au détour d'une expatriation. Cinq femmes à différents stades de leurs vies, pour lesquelles cette aventure nouvelle ou renouvelée est la promesse d'une chance ou une épreuve supplémentaire dans leur vie de mère, de femme, leur vie professionnelle ou amoureuse.

  • L'intérêt pour le tourisme permet d'étudier des lieux, des types d'aménagements et de consommations, comme il permet de mettre en évidence les réalités socio-économiques. Car son développement n'est pas apolitique, le tourisme se doit d'être étudié dans toute sa complexité, dans toutes ses dimensions. C'est à cette nouvelle lecture l'Amérique latine que nous convie ce dossier d'Études caribéennes. Rencontre transdisciplinaire autour de l'Amérique latine à travers le prisme du tourisme, ce numéro double d'Études Caribéennes propose de réfléchir aux enjeux, défis et problématiques du tourisme dans des régions aussi diverses que le Mexique, le Panama, le Nicaragua, le Venezuela, le Brésil, l'Argentine, Haïti, Cuba, ou encore les îles vierges britanniques. Un regard riche et pertinent sur le monde.

  • La République démocratique du Congo est depuis 1996 le théâtre d'une suite de guerres complexes aux conséquences désastreuses. Comment mettre fin au « désordre comme instrument politique » dans un contexte étatico-institutionnel qui demeure encore fragile ? Cet ouvrage s'attache à rendre compte des manières dont des dynamiques, des initiatives, diverses pratiques sont expérimentées par des acteurs locaux dans les provinces du Kivu (Maniema, Nord-Kivu, Sud-Kivu) pour affronter certains problèmes concrets et ainsi ramener la paix sociale comme la satisfaction des besoins vitaux. Des questions médico-sanitaires humaine et animale aux thématiques environnementale, politique et socio-économique, cette collection d'articles pluridisciplinaires de la revue du Centre d'études et des recherches pour la promotion rurale (CERPRU) vient dresser l'état des lieux d'un pays meurtri et explorer les pistes d'une nouvelle gouvernance pour construire le Congo de demain.

  • 2009. Ali Bongo Ondimba accède à la présidence gabonaise en faisant du concept d'émergence l'axe fort de son programme et de sa future politique gouvernementale. Or, des paroles aux actions, quels sont les leviers à actionner pour permettre au Gabon d'acquérir le statut de pays émergent ? Quelles sont les voies à emprunter pour réaliser cet objectif, pour le faire passer de la promesse électorale à l'état de fait ? C'est ce à quoi s'engagent les auteurs qui ont contribué à ce volume, tous menant une « réflexion critique et constructive sur les principes et les mécanismes structurels et opérationnels qui sont susceptibles de rendre effective la visée d'émergence ». Examen qui, après avoir cerné les contours flous de cette notion fondamentale, s'emploie plus spécifiquement à questionner les rôles de l'éducation, de l'économie, de la gouvernance locale et du développement durable. Spécialistes en philosophie, en géographie, en psychologie, en économie. se penchent au chevet du Gabon, interrogent ses défis et limites, et mettent leurs efforts intellectuels au profit de toute une nation. Pluridisciplinaire, traversant les différents niveaux de la vie du pays, cet ouvrage travaille aussi bien à un niveau institutionnel que social, éthique qu'éducatif, moral que politique, pour esquisser la quasi-refondation de tout un peuple.

  • "REHMLAC, Revista de Estudios Históricos de la Masonería Latinoamericana y Caribeña" es una publicación electrónica académica multidisciplinaria semestral, que nace para la difusión científica de la masonería latinoamericana y caribeña. REHMLAC es parte del « Programa de Estudios Históricos de la Masonería y Sociedades Patrióticas en Centroamérica » de la Escuela de Estudios Generales de la Universidad de Costa Rica dirigido por el profesor Miguel Guzmán-Stein. Programa, que a su vez, forma parte de una red académica, que incluye: el Centro de Estudios Históricos de la Masonería Española de la Universidad de Zaragoza (España), la Casa de Altos Estudios Don Fernando Ortiz de la Universidad de La Habana (Cuba), el Departamento de Filosofía de la Universidad Centroamericana "José Simeón Cañas" (El Salvador), y The Center for Research into Freemasonry and Fraternalism de la University of Sheffield (Inglaterra). Esta red académica busca promover la investigación científica sobre la masonería en la región latinoamericana y caribeña. "REHMLAC" invita a historiadores, investigadores y especialistas de las Ciencias Sociales, Filosofía y Letras, y otras áreas del conocimiento a participar en forma activa de este proyecto, enviando sus investigaciones y leyendo, difundiendo y discutiendo las distintas publicaciones.

  • Monsieur et madame Bourdin sont retrouvés morts dans leur appartement, empoisonnés par une substance à déterminer. Une chose est sûre : le décès n'est pas un accident, et les suspects sont légion dans ce petit immeuble où tout le monde se connaît. La voisine semblait bien être une intime du mari, la concierge en sait plus qu'elle ne veut bien le dire, l'aînée des enfants abrite en elle une rancune de coeur contre sa mère. Le commissaire Picot devra garder son sang-froid et son objectivité pour résoudre cette affaire épineuse ! Ce roman a le charme tranquille des enquêtes policières à l'ancienne. À mille lieues de la grandiloquence des thrillers américains qui nous envahissent vague après vague, l'auteur tricote une intrigue d'où sont absents la violence, les coups de feu, les geysers de sang et les folles poursuites. Ici les héros sont des personnages à la bonhomie attachante qui préfèrent la réflexion à l'action. Un parti pris littéraire plus audacieux qu'il n'y paraît.

  • L'heureux tour

    Collectif

    En un lieu dont les contours demeurent flous, une conscience, accompagnée par celui qui sera surnommé le Grand Frère, observe le monde et les hommes et femmes qui s'y entremêlent, s'y débattent et cherchent leur bonheur. Une conscience qui regarde, décrypte les comportements, perce les sous-entendus entre les êtres, apprend de leurs désirs, de leurs rages et de leurs attentes. Une conscience qui se forge au contact des parcours croisés de Mathieu, Tony, Adrien et Charlene. Qui se construit en assistant à la prise d'indépendance de Saïda. Qui touche aux secrets de l'existence en contemplant tant d'autres... Roman-mosaïque, « L'Heureux Tour » joue non seulement sur l'imbrication et l'entrelacement des récits qui le composent, mais aussi sur les atmosphères, balançant notamment entre onirisme et réalisme, passant encore d'une culture à une autre. Un va-et-vient troublant, tourbillonnant, entre des sphères diverses, qui permet à l'auteur d'entretenir notre curiosité, et surtout d'élaborer, par contraste et dans la trame de son oeuvre, un message existentiel dont l'entière portée ne sera dévoilée que dans ses dernières lignes.

  • L'Histoire contemporaine de l'Afrique réactualise la problématique de la liberté et du développement à travers le phénomène mondial qu'est la mondialisation, et le slogan « Afrique émergente » si galvaudé dans nos différents États. Par conséquent, le processus mondialisant et la quête de l'émergence se présentent à elle comme des défis multiformes : économique, politique, culturel, technologique, etc. Il en résulte que l'Afrique demeure un grand point d'interrogation qui ouvre un débat profond : qu'est-ce qui a faussé les mécanismes de sorte à rendre les indépendances impuissantes ? Comment doit-elle se construire et participer activement à l'évolution du monde ? Qu'a-t-elle de spécifique à apporter au monde ? Quel peut être son destin face au XXIe siècle débutant ? Comment la réconcilier avec elle-même et la rendre crédible aux yeux du monde ? Quelles sont les nouvelles formes à inventer par les Africains pour favoriser à la fois l'expression de leur identité spécifique et de l'identité mondiale, pour arracher et exprimer la liberté universelle, assurer leur développement et échapper à la condamnation du grand tribunal de l'Histoire ? L'originalité de cet ouvrage collectif réside dans le fait que la réflexion est menée essentiellement sous le prisme de la littérature. Car celle-ci se veut un fait social, une institution. Et se détermine comme une vaste enquête anthropologique. C'est dire qu'elle est une science humaine et qu'elle véhicule nécessairement un projet socio-idéologique extratextuel. Science-fiction ou actualité - enfants soldats, terrorisme islamiste ou encore développement durable -, les thématiques abordées par ces cas d'investigations littéraires nous invitent à redéfinir l'Afrique d'aujourd'hui et de demain.

  • La gambina

    Collectif

    « On ne connaît le prix du bonheur qu'après l'avoir perdu. » 1934. Nuria vit une enfance heureuse en Espagne au sein d'une famille modeste et aimante. Mais le jour où la guerre éclate, le cocon de la jeune fille se consume à petit feu, jusqu'à disparaître totalement lorsque sa mère décide de mettre fin à ses jours. Très tôt mise face aux dures réalités de ce monde, Nuria étouffe de souffrance et part pour Paris, où elle pense pouvoir trouver l'oxygène qui lui manque depuis tant d'années. Un premier voyage synonyme de liberté et de décadence, qui signera le début d'un long itinéraire d'exil. Pourtant, dans l'esprit de Nuria, « la Gambina » est toujours bel et bien là. « La Gambina », c'est cette image qui nous suit tout au long de notre vie, ce symbole qui nous rappelle notre enfance à chaque instant. Une odeur, un son, ici un objet - une simple canne à pêche - pourtant lourd de sens. Le lecteur découvrira avec ferveur l'itinéraire atypique de cette jeune fille exilée, à travers l'Europe et l'Afrique. Un récit d'apprentissage poignant, une autobiographie dans laquelle l'auteur se met à nu et nous livre une belle leçon de vie.

  • Violent Flows 2012 allowed exchanges and discussions on the latest achievements in research on strongly nonlinear hydrodynamics in all its aspects. With the advent of high performance computers and new technologies in computation and experiment, research in this field is currently attracting much attention and a large amount of work is being carried out aiming at a variety of applications. For example, in naval architecture and ocean engineering, slamming, green-water impact on deck, sloshing, damaged ship survivability,etc. are strongly nonlinear phenomena relevant for many engineering problems. This is also the case in many other engineering fields were violent liquid flows exist: automotive (sloshing, aquaplaning...), aeronautics (ditching, sloshing...), processes,etc. In this context, the numerical simulation appears as a crucial tool for engineers and dedicated novel methods had to developed to cope with these complex nonlinear problems. Latest advances regarding these new methods were presented at the conference, including emerging immersive/interactive simulation techniques of these flows. The development of these techniques was especially encouraged by the European Commission through the funding of the FP7 project NextMuSE which supported the Violent Flows 2012 organization. This book of proceedings gives a short view of the keynotes and proposes the full text of the papers which were presented at Violent Flows 2012.

  • Rêveurs et globe-trotters, les jeunes talents de ce Quatrième prix littéraire nous transportent loin des rivages connus et des certitudes... Avec une liberté et une ingénuité parfois désarmante, ils nous conduisent au gré de leur plume à travers les continents et les époques. Conte, nouvelle, témoignage, récit de vie, poème, lettre : nos jeunes écrivains s'emparent de tous les genres pour aborder des questions existentielles - le sens de la vie, celui de la mort - et évoquer ce qui les touche : l'enfance, l'origine, la relation à autrui. Pour peu que le lecteur sache se laisser porter par le plaisir des mots, l'espace de la page lui offrira le plus authentique des voyages en Terre de Littérature.

  • "La décentralisation est un processus qui consiste pour l'État à transférer au profit des collectivités locales des compétences et les ressources correspondantes. D'une manière triviale, il s'agit d'un transfert de compétences et de moyens de l'État à des institutions distinctes de lui. Celles-ci bénéficient d'une autonomie de décision et d'un budget propres, sous la surveillance du ministère de l'Intérieur chargé de la décentralisation. Ce dernier vérifie simplement la légalité des actes émis par les collectivités locales. C'est pourquoi cette réflexion vise à interpeller les pouvoirs publics sur les pratiques et les enjeux de la décentralisation en rapport avec le développement local au Gabon. C'est une invite au débat sur la gestion et l'autonomisation des collectivités locales, amorcée dans les années 1990, mais qui tarde encore à se concrétiser, et ce, malgré le vote de la loi organique 15/96 du 6 juin 1996 relative à la décentralisation." Au travers de ce recueil d'articles, ce sont des auteurs, provenant d'horizons disciplinaires divers, qui se mettent au chevet d'une décentralisation gabonaise ineffective. Mise à jour des difficultés rencontrées, recherche de voies alternatives, enjeux pour le développement local: autour de ces trois axes gravitent des textes qui soulignent tout ce que la décentralisation a de potentialités en termes de citoyenneté, d'égalité, d'aménagement du territoire, de démocratie participative, de formation de l'élite locale, de gestion des ressources, d'environnement... En cela, voici un effort collectif éminemment politique, au sens le plus noble du mot.

  • « Aussi difficile qu'urgente s'impose désormais l'instauration, au-delà d'un formalisme conventionnel peu signifiant, d'espaces de dialogue, d'organismes de concertation susceptibles de développer et de prendre en charge un vrai dialogue entre les convictions morales, sociales et politiques des citoyens européens qui se réclament d'une appartenance ecclésiale, religieuse ou associative. C'est avec vigueur que les citoyennes et les citoyens d'une Europe plurielle réclament aujourd'hui l'instauration de nouvelles pratiques de démocratie délibérative. » L'interconvictionnel : un concept plus large que ceux de l'interreligieux et de l'interculturel, que les hommes et femmes qui prennent ici la parole placent au coeur de leurs réflexions sur la construction, le devenir et le fonctionnement de l'Union européenne. Entre théorie et pragmatique, les auteurs débattent et creusent un concept qui tend vers toujours plus de dialogue et de tolérance, de concertation et d'esprit de synthèse... Un concept qui ne veut encore exclure aucun pan des sociétés de notre mosaïque européenne, qui veut embrasser croyants, athées et agnostiques, et qui serait à la base d'une communauté toujours plus démocratique et forte de sa diversité. Aussi est-ce pour une véritable transformation politique que plaide cet ouvrage résolument porté par sa foi en l'Europe.

  • Peu connu hors des pays anglo-saxons il y a encore une vingtaine d'années, le concept de responsabilité sociale des entreprises se répand à grande vitesse à travers le monde, porté par des organisations aux aspirations et exigences diverses - ONG, institutions publiques, organisations internationales, entreprises privées etc. Au point qu'il est devenu un enjeu majeur pour les activités socio-économiques. Ce développement prodigieux s'est effectué sans véritable définition communément acceptée de la RSE, débouchant ainsi sur une profusion de concepts pouvant être sources de confusions et malentendus. Toutefois, la variété des approches des auteurs et des praticiens masque une complémentarité et une unité conceptuelle profondes ; en cela, elle apparaît comme source de richesse. S'appuyant sur des études dans des situations socialement variées et géographiquement diversifiées, la diversité des représentations nourrit une démarche de contextualisation socio-historique qui poursuit le processus d'élucidation du concept.
    La responsabilité sociale des entreprises étant un concept évolutif et, en grande partie, encore à construire, il s'avère important de connaître comment, dans des contextes différents, on l'appréhende, on l'interprète et on l'adapte, ce qui n'est pas le moindre des mérites de cet ouvrage qui propose des cas essentiellement situés dans des pays en développement (Tunisie, Maroc, Côte d'Ivoire, Afrique du Sud, Chili, Argentine). Y sont abordés les thèmes de la RSE éthique et religieuse, la question de l'écologie et enfin celle de l'impact sur la performance de l'entreprise : une vingtaine d'auteurs pour une étude qui brille par sa diversité et son exhaustivité.

  • Celui qu'on appelait Bisimwa (l'enfant chéri en langue mashi) pour les uns, Kasole (le jeune) ou encore Kalimba (l'élégant) sur la colline de l'Institut supérieur de développement rural de Bukavu à la fin des années 1980, a passé plus de la moitié de sa vie au Congo depuis 1946 jusqu'à 2007. Tout au long de sa carrière, le père Georges Defour a privilégié une approche intégrée du développement, devant conduire à réduire la pauvreté, les conflits et les dysfonctionnements si nombreux dans les milieux ruraux et urbains. Elle se décline sous la forme d'une analyse globale qui suppose résolus les contradictions et les rejets, les discriminations, les inégalités entre membres de la communauté, sous-entendant le traitement des personnes et des ressources de manière équitable, acceptable et durable.
    Après le décès en 2012 du père Georges Defour, l'Institut supérieur du développement rural de Bukavu, à travers son Centre de recherche pour la promotion rurale et la paix, organisait un colloque pour rendre hommage à cette figure incontournable du développement. Pédagogie, philosophie, économie, place des femmes et de la jeunesse... En parallèle à l'oeuvre pluridisciplinaire de ce Belge amoureux de l'Afrique, ses confrères se penchent sur les nombreux défis de la société rurale. Riches de par leurs thématiques et leurs intervenants, ces Cahiers du CERPRU sont une référence en la matière et une inépuisable source d'inspiration

  • Ce nouveau numéro est l'occasion de quelques ajustements éditoriaux visant à conforter la valeur scientifique de la revue. Proche par tradition des revues des sciences sociales, la RIRSH ne veut pas délaisser les objets canoniques des sciences sociales bien qu'elle ait, il est vrai, privilégié les objets sur l'Afrique et le Gabon. La revue entend rester cet espace d'échanges disciplinaires et interdisciplinaires et inscrire la recherche sur l'Afrique dans les débats contemporains des sciences sociales. Gouvernance communautaire, enjeux de l'éducation, crise urbaine, linguistique ou encore littérature... Autant de thématiques que d'auteurs pour une diversité et une richesse sans cesse revues à la hausse. C'est ainsi que le choix de ce numéro est ouvert aux lettres et langues à partir de cas concrets et faisant varier les focales disciplinaires (anthropologie, sociologie, science politique, philosophie, histoire, géographie, etc.). Les contributions abordent diverses mises en situation empirique qui permettront d'explorer plus avant les métamorphoses actuelles des sciences sociales et, par extension, leur incorporation au Gabon.

empty