Wildproject

  • En révélant les secrets d'une ville au territoire immense et mal connu, cet atlas renouvelle en profondeur le regard sur Marseille, et plus généralement sur la question de la nature en ville.
    Dans cette ville au site exceptionnel - littoral, collines, Calanques -, cet atlas révèle la nature moins connue que l'on trouve à l'intérieur du tissu urbain : parcs et jardins publics, jardins privés, quantité de friches, d'interstices, de plantes plus ou moins ordinaires que cet atlas permet de reconnaître et d'identifier.
    La nature est un élément de l'urbanité marseillaise, à la fois essentiel, évident, et mal connu.
    LE BONUS - 5 promenades familiales à la fin du livre (avec cartes) pour découvrir Marseille en dehors des sentiers battus.
    />

  • L'usage des formes

    Collectif

    Fondé en 2001, Cabanon Vertical est l'un des pionniers de cette génération de collectifs qui, entre art et architecture, ont renouvelé en profondeur l'aménagement public.
    Les années 2000 ont vu naître de nouvelles façons de penser et de faire l'espace public. Cabanon Vertical est un des acteurs de ce renouvellement. Cet ouvrage veut non seulement transmettre des formes, mais aussi raconter leurs usages, la façon dont ces formes vivent - et échappent à leurs concepteurs.
    Les installations de Cabanon Vertical se nourrissent du territoire. Ces objets, qui tentent toujours de s'inscrire dans la singularité d'un lieu, dessinent un espace public à expérimenter.
    Un lexique chronologique de formes permet au lecteur de parcourir le fil des installations, éphémères ou pérennes, de ces deux décennies de création.

  • Au niveau du jardin, de la commune, de la métropole, de la région, du pays, du continent, comment faire en sorte que nos projets d'aménagement contribuent au renforcement, et non à l'érosion, de la biodiversité ?
    Il s'élabore aujourd'hui une nouvelle attitude de projet, de nouveaux modes de gestion de la ville et des paysages : s'efforcer de rendre accueillant au vivant chaque centimètre carré du monde habité.
    Sur cette question essentielle au développement des sociétés locales et mondiales, ce livre rassemble des acteurs qui témoignent, échangent, débattent et ouvrent de nouvelles pistes pour mettre en oeuvre cette révolution des pratiques.
    Jardiner le monde mobilise les savoirs de paysagistes, d'urbanistes, d'architectes, d'élus et de techniciens de collectivités, d'écologues, de sociologues, de naturalistes, et de porteurs de projets.
    Cet ouvrage est le fruit d'une des Rencontres de VOLUBILIS, réseau euroméditerranéen qui explore la relation des hommes et des territoires.

  • Atlas du Grand Paris

    Collectif

    L'appartenance métropolitaine est aujourd'hui un sentiment de plus en plus partagé, mais les contours de cette appartenance sont à géométrie variable. Selon l'angle où on l'aborde - mobilité, logement, solidarité, initiatives locales, ville durable - la métropole varie sensiblement. Loin d'être un handicap, la multiplicité de ses « cartes d'identités » est le gage d'une cohésion plus souple et plus large, capable de fédérer toutes les énergies.
    « Qu'importe si aujourd'hui la majorité de la population française vit dans des banlieues et que le centre des villes n'est qu'une pâle survivance de temps quasi préhistoriques et une vitrine fragile des temps modernes. Il suffisait [...] de composer un album de famille. Un peu de bonne volonté, un peu de disponibilité, un peu de temps surtout... » François Maspéro, Les Passagers du Roissy Express

  • Lisez dans ce livre le prŽ sent, le passŽ , lÕ avenir de lÕar t contemporain M arseille.
    LES CARTES :
    Les 25 structures dÕart contemporain (galeries, lieux de rŽs idence, institutions) rassemblŽe s dans le rŽs eau Marseillexpos.
    LES RéGLES DU JEU :
    Chaque structure est prŽ sentŽ e par un auteur (en trois pages). Chaque structure fait en retour le portrait dÕun acteur de lÕ art ˆ Marseille (en une page).
    Dans ce jeu de miroir, une sc- ne Ž merge, sur plusieurs dŽ cennies, et met en avant les projets, les th- mes, les dŽ marches qui font la singularitŽ de lÕar t contemporain ˆ M arseille.

  • Avec 500 poils au centimètre carré, leurs joues sont un jardin, un bois, une forêt.
    On pourrait croire que le barbu est une figure du passé, l'emblème de l'ancien mâle dominant - un homme du 19e siècle.
    Mais la fascination que le barbu continue d'exercer est légitime.
    En marge du monde glabre des institutions, le barbu tire sa puissance de la nature, et revient au centre pour incarner un point de repère crucial, une incontournable figure paternelle, protectrice, inspirée et débonnaire.
    Si la barbe est un signe de sagesse et de proximité avec les forces de la nature, rien d'étonnant à ce tant de grands hommes soient barbus. En plein 21e siècle, cet ouvrage propose de rendre un hommage contemporain à la figure tutélaire du barbu, paternelle et sauvage.

  • Catherine Larrère, spécialiste de Montesquieu et du 18e siècle, est aussi depuis les années 1990 l'une des principales pionnières de l'éthique environnementale en France.
    Elle incarne à ce titre la rencontre entre les problématiques - aussi nouvelles que fondamentales - nées aux USA depuis les années 1970, et la tradition philosophique européenne. Entre deux continents, s'esquissent ici, en creux, le portrait philosophique de Catherine Larrère.
    Cet ouvrage de mélanges propose un cheminement en liberté autour de grandes questions morales, liées la nature, aux animaux, et plus généralement à la place de l'éthique dans le débat philosophique contemporain.

  • Au point de départ, il y a les trente-cinq kilomètres de bitume d'un périphérique parcouru à pied. C'est le héros principal de cette odyssée urbaine.
    Par-delà les glissières et sous les nuages invisibles de particules fines, on dérive dans cette faille ménagée par la ville.
    Lové dans le sein de la rocade, explorateur d'un paysage si proche et inconnu, on y découvre la ville organique et imprévisible : celle qui a presque cessé de battre au coeur des murs.

  • Paris est immense.
    Étendue comme Londres, cool comme Brooklyn, verte comme Berlin.
    Cette mégalopole de 10 millions d'habitants, centre économique mondial, compte des centaines de kilomètres de rives de fleuves et rivières, des miliers de kilomètres de voies ferrées et de chemins.
    Au centre de cette grande ville, 2 millions d'habitants et de touristes, enserrés dans les enceintes de 1840, aspirent aujourd'hui à une vie nouvelle. Mais par où commencer ?
    Avec ce guide, le Grand Paris se révèle un gigantesque terrain d'aventure, de découverte, de voyage et de plaisir.
    Paris est devenue si grande qu'il nous faut de nouvelles lunettes pour la voir.

  • Cet ouvrage d'environ 400 g se destine d'abord au sac à dos des randonneurs qui vont parcourir en 30 jours de marche les 600 km du Sentier du Grand Paris.
    Il a également été conçu pour les tables basses des honnêtes Parisien.ne.s curieux.ses de découvrir au plus près le fabuleux territoire du Grand Paris.
    Ecologie, urbanisme, architecture, arts, hip hop, sciences sociales... Cet ouvrage est une malle aux trésors issue de 3 ans de repérages publics.
    Parce que le Grand Paris est trop grand pour être pleinement habité, il a fallu se mettre en marche : et le mouvement de nos pas nous a permis, en clignant les yeux, de voir comme dans un kaléidoscope se mettre en mouvement la totalité de la plus grande métropole d'Europe.

  • La beaute d'une ville - controverses esthetiques et transition ecologique a paris Nouv.

empty