Thomas Berjoan

  • Lebron James

    Thomas Berjoan

    Triple champion NBA avec Miami puis Cleveland, la franchise de son Ohio natal, quadruple MVP de la saison régulière, double champion olympique, monstre statistique quia déjà marqué l'histoire de la NBA, LeBron James est une légende vivante du basket américain et du sport en général. King James présente un cocktail parfait de qualités hors normes. L'association d'un gabarit athlétique ultime (2,03 m pour 115 kg), d'une polyvalence technique unique et d'un cerveau qui enregistre et analyse le jeu comme un ordinateur l'a propulsé au rang de joueur-équipe-total.
    "L'Elu" a vaincu le destin d'une enfance de misère où l'absence du père lui promettait le pire. Et si la prophétie s'est déjà réalisée, LeBron James, le nouveau taulier des Lakers, est loin d'avoir fini d'écrire sa propre légende. Celle du joueur le plus marquant de sa génération, un des tout meilleurs de l'histoire.

  • Basket ; le livre d'or

    Thomas Berjoan

    • Solar
    • 15 Novembre 2018

    Un bilan complet de la saison : la NBA et toutes ses stars, l'Euroleague, le championnat de France en passant de la Pro A à la B.
    Les portraits des joueurs et MVP de la saison. Des sujets historiques, comme une rétro sur Drazen Petrovic, shooteur d'exception et carrière de rock star, à l'occasion du 25e anniversaire de sa mort prématuré sur une autoroute d'Allemagne, ou un hommage à Frédéric Forté, joueur emblématique du titre européen en 1993, international, président omnipotent depuis, personnage de premier plan du basket français, décédé le soir du réveillon. Et, bien sûr, les Top 10 européens et NBA, une cuvée rookie NBA exceptionnelle, les filles...
    Bref, tout sur le basket mondial.

  • Stephen Curry a remporté deux titres et deux trophées de meilleur joueur de la saison sur les trois dernières campagnes NBA, le championnat de basket américain. Il a transformé Golden State, une franchise abonnée aux bas fonds du classement en une machine à gagner qui enchaîne les records. Il a signé à l'été 2017 le plus gros contrat de l'histoire du basket, pour plus de 200 millions de dollars. Tout ça, avec un physique banal 1,90 m 85 kilos et un visage de gamin. Un poids plume, par rapport aux monstres physiques qui peuplent la Ligue mais lui a donné une force incroyable pour faire exploser le cadre. Au point que ces fans peuvent s'identifier à lui au point d'en faire le joueur le plus populaire des États-Unis. Le meneur des Warriors marque la légende du basket parce qu'il a élevé sa technique - son dribble et son tir à des niveaux de perfection hors du commun. En étant capable de dégainer à 10 mètres avec une précision diabolique, il a révolutionné sa discipline. Ce livre raconte son histoire.

  • Livre d'or du basket 2015

    Thomas Berjoan

    • Solar
    • 28 Octobre 2015

    A médaille de bronze au mondial qui fait suite au triomphe de la bande à Parker un an plus tôt à l'Euro laisse espérer un Euro en France des plus réussis. D'autant que l'absence de Joakim Noah des parquets paraît de moins en moins préjudiciable au squad de Vincent Collet depuis que Rudy Gobert prend une dimension stratosphérique du côté de Utah Jazz.

    En NBA le combat s'annonce acharné. Nombreuses sont les prétendants et il faudra cette année compter sur des outsiders comme Golden State Warriors, Menphis ou encore Atlanta et Toronto au sommet des conférences Ouest et Est en milieu de saison. Et pour déboulonner Tony Parker et Lebron James ou Kevin Durant, la relève ne manque pas de ressources incarnée par James Harden, Stephen Curry, Russel Westbrook trois prétendants à la récompense de MVP.

    Enfin la ProA n'est pas en reste puisque Limoges défendra bec et ongles son titre que convoite avec avidité Strasbourg, Nancy et Nanterre entre autres.

  • Les Bleus n'ont pas réussi à tirer leur épingle du jeu l'année dernière, face à des Espagnols survitaminés qui ont repris leur titre de champions d'Europe. Avec un Noah toujours absent et un Parker en demi-teinte, ils peuvent quand même compter sur Rudy Gobert qui doit cette année confirmer son talent, et un petit nouveau, Axel Toupane, qui vient faire ses premiers pas en NBA.  En NBA d'ailleurs, le combat s'annonce encore acharné. Nombreux sont les prétendants et il faudra cette année compter sur des outsiders de talent comme Golden State Warriors, Menphis ou encore Atlanta et Toronto au sommet des conférences Ouest et Est en milieu de saison. Et pour déboulonner Tony Parker et Lebron James ou Kevin Durant, les jeunes basketteurs de talent ne manquent pas, à commencer par l'incroyable Stephen Curry et ses performances hors-pair, dignes d'un certain Michael Jordan. James Harden, Russel Westbrook, sont également joueurs qui font parler d'eux.

    Tenante du titre depuis deux années consécutives, Limoges aura à coeur de conserver sa Coupe une fois encore en ProA. Strasbourg, trois fois finalistes, voudra de son côté transformer enfin l'essai, suivi de près par Nancy, Nanterre et les autres.

    Auteur : Thomas Berjoan, rédacteur adjoint de Basket Hebdo attaque son 5ème livre d'or du basket.

    Le Livre d'or fête ses 40 ans et s'impose plus que jamais comme l'annuel de sport qui renouvelle le genre. Graphisme soigné et percutant, images splendides prises au coeur de l'événement, expertise d'auteurs talentueux et incontournables, préfaciers prestigieux, le Livre d'Or offre tous les ingrédients pour combler les passionnés.   

  • En Pro A, Strasbourg, Gravelines (vainqueur de la Leaders Cup qui remplace la Semaine des AS), Chalon-sur -Saône ou Le Mans ont animé la saison régulière. Légèrement en retrait de ce peloton de tête l'ASVEL poursuit sa quête de retour au premier plan. En NBA, les Français sont à l'honneur avec pour la première fois de l'histoire 2 de nos ressortissants présents au All-Star Games avec Tony Parker qui n'a jamais semblé aussi fort avec les San Antonio Spurs mais aussi Joakim Noah qui s'impose saison après saison comme un patron dans la raquette au poste de pivot.
    Cette année 2013 donnera également aux sélections nationales de confirmer après les JO. Les championnats d'Europe féminins organisés en France donneront l'occasion aux Braqueuses d'étrenner leur médaille d'argent de Londres. Quant aux Bleus, deux ans après leur médaille d'argent, ils croient dur comme fer à leur capacité de faire vaciller l'ogre espagnol, en septembre pour l'EuroBasket 2013 organisé en Slovénie du 4 au 22 septembre."

  • La surprenante et rafraîchissante victoire de Nanterre, l'an dernier en pro A, a connu cette saison des prolongements heureux que le Livre d'or du basket 2014 se fait un plaisir de décrire par le menu.
    En NBA, après l'inoubliable série de la finale 2013 entre les Spurs de Tony Parker et le Miami Heat de LeBron James, l'intensité n'a pas baissé d'un cran cette saison. Les prétendants au titre sont légions. Entre les exploits de Joakim Noah, LeBron James ou Carmelo Anthony, les retours avortés de Kobe Bryant et Kevin Durant et les révélations de la saison, le Livre d'Or 2014 la saison est riche de grands moments.
    Enfin 2014, c'est l'année des mondiaux et après l'historique victoire des Bleus aux championnats d'Europe 2013, les espoirs les plus fous sont possibles.

  • La NBA va fêter ses 70 ans d'existence sous ce nom. Aujourd'hui, derrière les Etats-Unis bien évidemment, la France est le pays qui place le plus de joueurs dans la grande ligue de basket nord-américaine. C'est devenu une routine. À chaque saison son nouveau Frenchy ! L'exceptionnel est devenu ordinaire. Mais comme toute conquête, il y a eu des ratés, des rendez-vous manqués, des coups d'essais. Et puis des pionniers, des aventuriers. Avant la carrière magnifique de Tony Parker, le plus grand basketteur français de tous les temps, aujourd'hui le meilleur meneur de jeu au monde, la National Basketball Association a longtemps été un univers inaccessible. Une autre planète, le pays du rêve et du fantasme. On date l'explosion mondiale du basket au début des années 1990 avec le premier titre de Jordan et la formidable démonstration de la Dream Team aux Jeux de Barcelone.

    Pourtant, c'est trente ans plus tôt, que commence notre histoire. Avec un géant de 2,17 m, né en 1937, lanceur de poids à Montreuil. Un immense pivot qui découvre le basket à dix-huit ans et que les Lakers, qui sont alors encore basés à Minneapolis près des grands lacs, choisissent au neuvième tour de la draft 1960. Jean-Claude Lefebvre a alors 23 ans. Il ne posera jamais les pieds sur un parquet NBA. Le fossé était trop grand, ce n'était pas encore l'heure. Aujourd'hui, si Alexis Ajinça, 2,17 m lui aussi, a pu réaliser son rêve en signant fin décembre avec les Pelicans de la Nouvelle Orléans le dernier contrat en date entre un Français et la grande ligue, c'est grâce à son talent mais aussi parce qu'il est le dernier maillon d'une lignée dont les racines remontent à plus d'un demi-siècle.

    De Lefebvre à Ajinça en passant par Parker, Dubuisson, Rigaudeau, Diaw, Batum Noah et tous les autres, cet ouvrage se propose de mettre en lumière de façon inédite la formidable histoire des basketteurs français à l'assaut de la meilleure ligue du monde.


    Journaliste spécialisé basket, il couvre toutes les grandes compétitions nationales et internationales. Il a travaillé pour Basket News, BAM et Maxi Basket avant de devenir rédacteur en chef adjoint de Basket Hebdo. À sa maîtrise des subtilités du jeu et de ses coulisses, il ajoute celle de la langue forgée entre playground et salles de presse. Il écrit le Livre d'or du basket depuis 2012.
     

  • Dimanche 26 janvier 2020. À 14h24, TMZ, le site américain spécialisé dans les actus people, annonce la mort de Kobe Bryant. Il est 20h24 en France. Tout à coup, les réseaux s'affolent, les alertes des téléphones se déclenchent, les messages pullulent jusqu'à la terrible confirmation officielle. Un crash d'hélicoptère vient d'emporter le basketteur emblématique des Lakers.
    Kobe Bryant était une mégastar planétaire dont le charisme, la personnalité, la longévité et une carrière riche en rebondissements - drames et succès - ont marqué les fans de basket. Une éthique de travail invraisemblable, une confiance en lui inébranlable et un esprit de compétition démentiel.
    Bryant a été le basketteur le plus emblématique de son temps, après Michael Jordan et avant LeBron James, en raison de ses performances sur le terrain et de sa personnalité fascinante. Adulé ou détesté, idole ou adversaire, le joueur emblématique des Lakers ne laissait personne indifférent. Son palmarès parle pour lui :

    5 fois champion NBA (2000, 2001, 2002, 2009, 2010) ;
    MVP des Finals (2009, 2010) ;
    MVP de la saison régulière (2008) ;
    All-Star Game MVP (2000, 2007, 2009, 2011) ;
    Médaille d'or aux Jeux Olympiques (2008, 2012) ;
    Cette biographie met en lumière les différents aspects du champion, son travail de défenseur, de shooteur, sa vision du jeu, ses relations sur le terrain avec les plus grands joueurs de la NBA, mais aussi ses 10 meilleurs matchs, ses 10 meilleures stats et l'intégralité de son palmarès.

    « Personne n'aurait été capable de me battre en un-contre-un, à part Kobe Bryant. Parce qu'il m'a volé tous mes mouvements. » Michael Jordan ;

    « Je savais à quel point il était fort. À chaque jour où je n'avais pas envie de bosser ou à chaque fois que j'avais l'impression que je pouvais en faire plus, je pensais constamment à Kobe. Parce que je savais que lui était en train de progresser. » LeBron James ;

empty