La Boite A Pandore

  • Citra et Chamira ; quand j'étais djihadiste Nouv.

    « Citra et Chamira » raconte l'histoire d'une jeune fille en quête d'identité partie en Syrie et mariée sur Internet avec un combattant. La vie à Raqqah est mise en scène avec réalisme et force par J-B Meybeck.

    Un roman graphique qui propose au lecteur une véritable introspection d'une jeune fille embrigadée par Daesh.

    Cet ouvrage est accompagné d'un dossier pédagogique et de pistes éducatives à destination des jeunes, des parents et des enseignants.

    Avec le soutien du CIPDR (le Comité Interministeriel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation).

  • Adam : l'attraction du pire Nouv.

    Ce roman graphique raconte l'histoire d'un jeune homme. Détenu en prison pour faits de terrorisme, il revient sur tout le processus qui l'a mené là où il est. La sensation d'enfermement et le procédé des flashbacks sont extrêmement bien rendus par le talentueux trait de crayon, sobre et dense, de Remedium.

    Cet ouvrage est accompagné d'un dossier pédagogique à destination des jeunes, des parents et des enseignants.

    Édité avec le soutien du CIPDR (le Comité Interministeriel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation).

    Cet ouvrage bénéficiera d'une exposition itinérante en collèges.

  • Apre`s l'immense succe`s des 2 manuels illustre´s consacre´s a` l'au- tisme, « Comment garder un enfant autiste quelques heures pour aider ses parents » et « Comment comprendre mon copain au- tiste », Peter Patfawl s'attelle a` la suite de cette fabuleuse collec- tion.

    Voici donc les deux manuels consacre´s a` la dyslexie ; l'un pour les enseignants et les parents, l'autre pour les enfants et l'e´cole.

    Les troubles Dys affectent de nombreux enfants (et adultes) dans nos e´coles, dans nos familles, et ces troubles peuvent e^tre alle´ge´s par une bonne compre´hension et des attitudes faciles a` adopter par tout le monde.

    Il existe plusieurs grandes cate´gories de troubles spe´cifiques du langage et des apprentissages, commune´ment appele´s troubles en « dys ». Il s'agit de troubles qui affectent :

    - le langage e´crit. C'est la dyslexie.
    - le calcul et l'arithme´tique. C'est la dyscalculie.

    - l'attention et les fonctions exe´cutives comme les troubles de´fici- taires de l'attention. C'est la dyspraxie.

    Chacun des manuels se compose d'explications et de solutions ;

  • La dépression ; s'en servir pour rebondir Nouv.

    Que n'a-t-on pas écrit sur les idées noires, le spleen, la déprime??

    Il faudrait prendre des montagnes de pilules pour s'en débarrasser, car dans ce monde qui ne valorise que la démonstration du bonheur, il ne convient pas de s'adonner à la mélancolie.

    Pourtant, de tous temps, elle a été associée à la création, à l'introspection, elle a permis à des génies - écrivains, artistes, chercheurs - de donner le meilleur d'eux-mêmes.

    À l'inverse de ce monde qui aime l'extériorité tapageuse, voici la réhabilitation de la mélancolie, celle qui permet de se dépasser, de se réinventer et de revenir plus fort.e.

  • Apre`s l'immense succe`s des 2 manuels illustre´s consacre´s a` l'au- tisme, « Comment garder un enfant autiste quelques heures pour aider ses parents » et « Comment comprendre mon copain au- tiste », Peter Patfawl s'attelle a` la suite de cette fabuleuse collec- tion.

    Voici donc les deux manuels consacre´s a` la dyslexie ; l'un pour les enseignants et les parents, l'autre pour les enfants et l'e´cole.

    Les troubles Dys affectent de nombreux enfants (et adultes) dans nos e´coles, dans nos familles, et ces troubles peuvent e^tre alle´ge´s par une bonne compre´hension et des attitudes faciles a` adopter par tout le monde.

    Il existe plusieurs grandes cate´gories de troubles spe´cifiques du langage et des apprentissages, commune´ment appele´s troubles en « dys ». Il s'agit de troubles qui affectent :

    - le langage e´crit. C'est la dyslexie.
    - le calcul et l'arithme´tique. C'est la dyscalculie.

    - l'attention et les fonctions exe´cutives comme les troubles de´fici- taires de l'attention. C'est la dyspraxie.

    Chacun des manuels se compose d'explications et de solutions.

  • Dans ce témoignage positif qui donnera du courage à toutes et tous, Capucine Kostadinoff raconte avec pudeur et sincérité cette vie qu'elle n'avait pas prévue, faite de bonnes et de moins bonnes surprises.
    Après dix ans d'errance médicale, elle découvre qu'elle souffre d'endométriose, une maladie gynécologique chronique qui touche une femme sur dix, dans un silence inacceptable. Après les insupportables douleurs, le choc de l'annonce de stérilité et l'épreuve de l'opération, est venu le temps de l'acceptation.
    Vie de couple, sexualité, fausse-couche, grossesse, accouche-ment chaotique et prématurité sont autant de sujets que l'au-teure aborde avec optimisme et bienveillance. Elle explique également son rapport au monde médical, ses récidives, sa psychothérapie, sa gratitude et ses prises de conscience.
    Plus qu'un témoignage, ce livre aborde cette maladie intime selon un angle neuf : la possibilité de « recevoir la maladie » ou toute autre épreuve comme une opportunité, celle de devenir qui nous sommes vraiment.
    Ce livre est si touchant et authentique qu'il vous mènera vous aussi sans nul doute à faire un pas de plus vers le coeur de vous-même...

  • L'État Islamique n'est plus. Il n'est plus un territoire délimité, ni sous administration de Daech.
    Alors que de nombreux Européens sont morts dans les combats et que d'autres ont été emprisonnés, des épouses et des enfants de djihadistes sont encore détenus dans des camps.
    Parmi eux se trouvent plusieurs centaines de femmes et d'enfants européens dont des Français et des Belges.

    Le danger que représentent ceux qui reviennent de zones de guerre est, quant à lui, un sujet de débats depuis 2013.

    Ces hommes et ces femmes, parfois accompagnés de leurs enfants, sont partis pour le califat pleins d'espoir.

    Mais en dépit de l'image idyllique de la vie que l'État islamique leur avait vendue, beaucoup se sont finalement heurtés à une tout autre réalité.

    Dans cet ouvrage, Marion van San passe au crible le récit de ces hommes et de ces femmes qu'elle a rencontrés et interrogés et elle dévoile des pans entiers de leur vraie vie au quotidien menée dans le califat.

    Ce livre nous raconte un État fanatique, fait de violence brutale, de déception au quotidien, de rêves non réalisés et de relations amou-reuses et sexuelles forcées.
    Des témoignages et des décryptages qui vont jusqu'au coeur de la sphère intime et qui s'avèrent indispensables pour éclairer ce qui se passe actuellement.

  • Dans la vie de tout être humain, vient inexorablement le moment où l'on ressent le besoin de se reconnecter à soi-même : qui suis-je, d'où viens-je, où vais-je, pourquoi suis-je là et quel est mon but, le sens de ma vie...
    Autant de questions que l'on a rarement appris à aborder, à l'école ou dans l'univers professionnel, mais qui ne peuvent pourtant plus toujours être éludées arrivé à un âge où la réflexion se fait plus intense.
    Il arrive toujours un moment clé dans sa vie où l'on a besoin de ces réponses, un sursaut d'énergie où cette quête de sens devient prioritaire. Cet éclair est peut-être déjà en train de frapper votre esprit et il devient alors crucial que vous appreniez à formuler toutes ces réponses.
    Les enseignements contenus dans ce fabuleux outil ancestral qu'est l'Ennéagramme pourront vous y aider.

  • Il y a quelques années, Lucie Bertaud décide de tout plaquer pour s'essayer en tant que combattante professionnelle de MMA aux États-Unis, alors que la discipline est encore interdite en France.

    Son parcours passe par de nombreuses errances à l'international, en quête de victoires et de lumière. Elle y découvre un environnement aussi fascinant qu'hostile. Sa route est jonchée d'obstacles, de doutes, de peurs. À l'image d'un combat sur le ring, les aventures s'enchainent, se percutent, se répondent et se déchirent.

    Mais Lucie dépasse chacune de ses limites, et comprend peu à peu l'importance des échecs dans le processus de victoire, ou pourquoi se perdre permet de mieux se retrouver afin de vivre en adéquation avec ses valeurs profondes.

  • Riches de leurs expériences de coaches mentaux, maman, papa, beau-père et managers, les auteurs de ce livre invitent tout parent à sortir de ses automatismes, culpabilités ou idéaux pour découvrir d'autres points de vue et apprendre à capitaliser les ressources utiles dont il dispose.

    Cadre bienveillant, leadership parental, lien profondément durable, échanges constructifs, stratégies d'apprentissage efficaces, écoute des émotions et capacité à répondre aux vrais besoins des enfants sont les sujets principaux de ce livre.

    Au travers d'exercices pratiques, de cas concrets, d'explications et d'outils, c'est une approche mêlant de multiples outils tels que coaching, neurosciences, parentalité positive, intelligence collective, psychologie de l'enfant, qui constitue cet ouvrage.

  • Le suicide, un sujet tabou, mais qui constitue la triste réalité de nombreuses familles...
    Une année en France, c'est autant de suicidés que d'heures. Un par heure. Dix mille par an.
    Et combien d'endeuillés qui poussent à jamais un rocher ? Beaucoup trop.
    En quoi le deuil des proches de suicidés est-il singulier ? Est-il normal de vouloir se suicider après le départ d'un proche ? Pourquoi chercher sans cesse tant de réponses à des pourquoi ? Comment naviguer avec cet inévitable sentiment de culpabilité comme gouvernail ? Comment continuer de nager lorsqu'on est amputé ?
    Autant de questions que ce témoignage tente d'explorer.
    Ce livre s'adresse à tous et principalement aux proches de suicidés. À ceux qui ont fait l'expérience de l'Innommable : voir un proche mettre volontairement fin à ses jours.

  • Terre de contrastes et de dangers, l'Australie est un pays méconnu à l'histoire rocambolesque. Une histoire de bagnards, d'explorateurs et d'aborigènes qui sont parvenus à survivre dans des étendues hostiles et ont oeuvré à la construction d'une nation.

    À bord d'un van baptisé « Mister Jingles » en hommage à Stephen King, la journaliste Axelle Béraud a marché dans leurs pas, depuis les plaines de l'outback où vit le terrible taïpan du désert jusqu'aux forêts tropicales du Kakadu, repaire des crocodiles marins.

    Récit de road trip et condensé d'anecdotes historiques racontées avec humour, ce livre retisse le fil de la grande épopée australienne. C'est aussi une invitation au voyage, à la découverte d'un écosystème unique au monde.

  • « Au fond de moi, je ne suis pas une fille. » En une phrase, notre ado de 15 ans a bouleversé notre vie et déconstruit tous nos codes. Mais qu'à cela ne tienne ! S'il devenait une nouvelle personne, alors ce ne serait pas sans nous, sa famille. Sans notre appui, sans notre amour. Laissez-moi donc vous guider dans cette aventure extraordinaire, à la rencontre de notre fils, un nomade du genre.

    Chronologique, ce guide suit notre histoire de parents d'enfant transgenre, depuis le coming out de notre fils jusqu'à sa première prise de testostérone. Découpé en chapitres thématiques, l'ouvrage plonge le lecteur au coeur d'une transformation hors norme.

  • De la lumière à l'infamie. Il n'y a qu'au pays du surréalisme qu'on peut ouvrir un journal télévisé avec une telle manchette à vous mettre KO.

    La veille, le 28 août 2018, Stéphane Pauwels, à peine rentré de vacances avec sa compagne, Estelle, était déjà au taquet. En mode interview avec Éric-Emmanuel Schmitt, le dramaturge français, lorsque deux policiers débarquèrent à RTL TVI, pour l'emmener à la PJ de Mons. Stupeur et incompréhension chez l'animateur télé qui ignorait le pourquoi de son interpellation.

    Et le voilà parti pour deux bonnes années de galère, pendant lesquelles la justice se la joue grande broyeuse, tandis qu'une certaine presse profite de l'aubaine pour activer la déchiqueteuse. Une inlassable opération démolition qui ne date pas d'hier mais qui, cette fois, stoppe sa carrière du jour au lendemain, des deux côtés de la frontière belgo-française. Toutes les portes de l'Hexagone qu'il avait ouvertes (M6, W9, TF1, RMC, La chaîne l'ÉQUIPE) se referment. Sa famille est en souffrance. Ses proches trinquent. À titre personnel, les dégâts psychologiques causés et la perte de dignité l'incitent même à penser à l'irréparable.

    Stéphane Pauwels était devenu le champion de Belgique des audiences et reconnu en France. Une anomalie qui a toujours eu le don de déranger l'intelligentsia audiovisuelle, celle où la jalousie maladive rôde en permanence.

    Désolé aussi pour les censeurs de comptoir diplômés et les justiciers auto-proclamés des réseaux sociaux, mais le Steph' est du genre solide.

  • Comme tout ce qui touche de près ou de loin le conflit israélo-palestinien, les campagnes de boycott de BDS suscitent des débats passionnés dans le camp de ses partisans comme dans celui de ses détracteurs. Pour ses supporters, le collectif palestinien devrait recevoir le prix Nobel de la Paix tandis que pour le gouvernement israélien, preuves à l'appui, il ne s'agirait que d'un nid de terroristes. Quant à la grande majorité des représentants des communautés juives de Diaspora, l'antisionisme radical affiché par BDS ne serait que la face cachée de l'antisémitisme. Il convient de sortir de ces schémas de pensées qui empêchent d'analyser le collectif palestinien correctement.

    Les auteurs abordent ce sujet explosif avec une approche totalement inédite... En décryptant le collectif palestinien de l'intérieur, ils entendent proposer une toute nouvelle grille de lecture et ainsi répondre à la question originelle : de quoi BDS est-il véritablement le nom ?

  • De la décision jusqu'à l'agrément, de l'arrivée jusqu'au départ de l'enfant, toutes les émotions, tous les sentiments, tous les ressentis sont décrits sans filtre, souvent avec humour, au travers d'exemples vécus.

    La crise de la cinquantaine, une envie de changement, une promesse à tenir ont motivé l'auteure dans ce choix de vie. Les rencontres ont ensuite nourri le besoin de parler du vécu de ces familles dévouées, généreuses et discrètes. L'écriture s'est révélée être la meilleure complice pour relater l'histoire pudique et riche de ces familles tenues au secret professionnel.

  • Ce livre a pour objectif d'accompagner les professionnels de l'éducation en recherche de plus de sens, de sérénité et d'épanouissement.

    Grâce à un éclairage progressif et à 20 outils de coaching issus de la psychologie positive, de la pleine conscience ou des neurosciences, les lecteurs trouveront en eux les ressources pour plus de bien-être au quotidien.

    Ils pourront ainsi contribuer à construire une école plus respectueuse des besoins de tous. C'est à l'école que se joue aujourd'hui la mise en place d'un terreau propice à faire germer les graines d'un monde plus pacifique où une meilleure connaissance de soi rimera avec un mieux vivre ensemble.

    Composé de quatre parties, l'ouvrage propose des fiches à la fin de chaque chapitre permettant de mettre en pratique les outils de coaching et de développement personnel (pour l'enseignant et pour les élèves).

  • La sophrologie, technique de relaxation et d'activation du corps et de l'esprit, connai^t aujourd'hui un ve´ritable essor et fe´de`re de tre`s nombreux adeptes, en France et dans le monde. En 2018, une e´tude re´ve´lait que 11 millions de Franc¸ais avaient de´ja` pratique´ la sophrologie, et 76% affairmaient en avoir une image positive.

    Une pratique reconnue et appre´cie´e, donc, mais qui pre´sente pourtant de bien sombres aspects...

    Entre de´sillusions, mensonges et marchandisation du bien-e^tre, Isabelle Guillou, ex-sophrologue, emme`ne le lecteur dans l'envers du de´cor peu reluisant de la sophrologie et de´montre que cette me´thode « aux bienfaits innombrables » est loin d'e^tre aussi performante que ses promoteurs le pre´tendent.

  • 13 novembre 2015, Paris. Attentat meurtrier au Bataclan, en plein concert. Parmi les rescapés se trouve Fred Dewilde, dessinateur et graphiste. Ces deux heures dans la fosse au milieu des morts ont définitivement bouleversé sa vie.

    Un jour, sa route croise celle d'Armelle Vautrot, thérapeute, qui mène une recherche universitaire sur l'écriture du trauma.

    C'est l'évidence.

    Les deux auteurs unissent aujourd'hui leurs forces, leurs talents mais aussi leurs expériences, plus ou moins douloureuses, pour s'adresser à leurs frères et à leurs soeurs victimes de violence, quelle qu'elle soit.

    Armelle Vautrot analyse et s'inspire de 30 dessins de Fred Dewilde pour développer un concept unique lié au trauma.

    Un ouvrage universel : parler à tous, parler de tous, parler pour tous. Si ces pages peuvent donner du sens et de la force à d'autres victimes de trauma et ouvrir la porte de la résilience, il aura atteint son but.

  • Viser le curatif, avec les soins de santé lucratifs, au lieu du préventif amène l'être humain à une obsolescence programmée au même titre que l'imprimante ou le poulet de batterie. Prévenir le burn out : comment faire ?

    À travers le récit d'Orson, un psychologue clinicien qui reçoit sept patients en consultation pour la première fois, l'auteure, développe avec sensibilité et intelligence les axes et les dessous des grandes problématiques sociétales et sociales relatives au bien-être émotionnel et physique des êtres humains.

    Les consultations d'Orson se déroulent sur fond d'embouteillage dans l'environnement déshumanisant d'un lean management outrancier et d'une digitalisation de tous les services via des logiciels pas toujours performants qui s'intègrent en surcharge du travail initial.

    /> Le burn-out peut être évité, doit être prévenu et peut être guéri.

  • Ce matin-là, elle a pris des vieux vêtements plus très propres, des ballerines à la semelle trouée, une veste informe. Elle s'est habillée discrètement et a enfoncé un bonnet sur sa tête, a pris un gobelet et sa pancarte et s'est assise seule contre un mur.

    Elle a commencé à mendier dans nos rues.

    Elle, c'est Fatiha Saidi. Dans ce livre, elle raconte ce que signifie l'invisibilité, la disparition aux yeux du monde, la chute à terre, dans tous les sens du terme.

    Au-delà d'une expérience hors norme qui l'a bouleversée et qu'elle relate avec respect pour celles et ceux qui hantent nos rues, Fatiha Saidi nous prend par la main, nous invite à poser un regard sur un monde que nous croisons sans le voir. Sans jugement de valeur et sans moralisme, son ouvrage nous bouscule et nous incite à la réflexion sur le phénomène de la grande pauvreté.

    Bouleversant et terriblement humain, ce récit est un coup dans le ventre. On y entend murmurer « s'il vous plaît, une petite pièce ».

  • Avant de tomber enceinte, on vous demandait sans cesse : « C'est pour quand ? » Vous pensiez que la pression allait se calmer une fois l'embryon logé au creux de vos entrailles... Vous aviez tout faux. Dès lors que votre ventre s'arrondit, les gens n'en finissent plus de vous donner leur avis. Ils savent mieux que vous ce qu'il faut faire ou non et ça ne s'arrange pas quand le bébé débarque, et pas non plus quand il grandit.
    Être mère, c'est entendre tout et son contraire, en permanence, et avoir la pression, sans cesse. Vous serez jugée si vous allaitez ET si vous n'allaitez pas, si vous laissez pleurer votre bébé ET si vous accourez au premier cri, si vous travaillez trop depuis que vous êtes maman ET si vous ne travaillez pas pour vous occuper de votre enfant.
    « Car oui...
    On a le droit de n'avoir qu'un seul enfant. Et si on en a plusieurs, on n'est pas obligé de les faire à deux ans d'intervalle.
    On a le droit d'être frustrée et de regretter, parfois, notre vie d'avant.
    On a le droit de ne pas annoncer la naissance de notre enfant dès la naissance.
    On a le droit d'interdire les enfants à notre mariage.
    Il est temps de déculpabiliser les parents... »

  • Tout le monde parle du Coran, pourtant, peu de personnes l'ont lu et encore moins arrivent à appréhender les concepts qu'il aborde.

    Avec une dose d'humour, un fond solide et scientifique (les auteurs font appel à l'Histoire, à la sociologie, à l'archéologie et aux sciences humaines), dans un langage clair et compréhensible, Rachid Benzine et Ismaël Saidi décryptent les concepts-phares :

    - C'est quoi un mécréant ?

    - Le port du voile est-il démandé et justifié dans le Coran ?

    - C'est vrai que le Coran déteste les juifs ?

    - La violence est-elle inscrite dans le Coran ?

    - ...

    Chaque chapitre peut être lu séparément. De l'humour et du sérieux, bref, un cocktail parfait.

  • La vie de Romain aurait pu se résumer à onze ans de prison pour complicité dans l'assassinat de la députée Yann Piat. Condamné et incarcéré, il est l'exemple d'un cheminement réussi, de prise de conscience et de réhabilitation. Il raconte comment la bande de « baby killers » a été manipulée et comment cette équipe d'ados est montée en puissance en commettant des petits larcins.

    Romain retrace sa jeunesse chaotique, son parcours de délinquant, la violence, les mauvaises fréquentations, la rue et ses lois en vigueur dans le monde cruel des malfrats du Var.
    Vient ensuite le procès, la prison, puis la résilience par la lecture et la musique. Il livre un tableau sans concession d'une bande de délinquants et celle d'un homme qui a fermé définitivement la page de la criminalité en entamant sa reconstruction.

    Aujourd'hui, Romain est devenu Pagan, artiste de slam.

empty