• Mythe du chevalier se battant contre les moulins à vent, dessin de Gustave Doré, de Picasso, de Dali, tel est le don Quichotte qui survit aujourd'hui dans nos mémoires. Pourtant, ce fou de littérature, ce dévoreur de romans de chevalerie, qui part à l'aventure pour vair si ce que disent les livres est vrai, est le héros du premier roman moderne.
    Retraduire don Quichotte, c'est tenter de redonner au lecteur d'aujourd'hui le même plaisir et la même passion qu'éprouvèrent les lecteurs contemporains de Cervantes. En restituant l'originalité des dialogues et des jeux de mots, en faisant rebondir l'aventure qui, pour la première fais dans l'histoire littéraire, va et vient entre réalité et fiction, en rendant à Sancho sa dimension de personnage, avec une voix et une langue qui lui sont propres, Aline Schulman fait tout à coup surgir la merveilleuse modernité du Quichotte enfouie sous un palimpseste de traductions archaïques. Par-là même elle reste fidèle à l'esthétique de Cervantes et réconcilie, à 400 ans de distance, les deux termes in dispensables à toute littérature : l'auteur et le lecteur.

  • "En conséquence, l'esprit désormais perdu, il en arriva à la plus étrange pensée où tomba jamais fol au monde, qui fut qu'il lui parut convenable et nécessaire, tant pour l'accroissement de son honneur que pour le service de sa république, de se faire chevalier errant et de s'en aller de par le monde, avec ses armes et son cheval, pour chercher les aventures et s'exercer en tout ce qu'il avait lu que s'exerçaient les chevaliers errants, remédiant à toute espèce d'injures et s'exposant à des dangers et des périls propres à lui valoir, en y mettant fin, éternel renom et gloire."
    Don Quichotte, I, 1.

  • Mythe du chevalier se battant contre les moulins à vent, dessin de Gustave Doré, de Picasso, de Dali, tel est le don Quichotte qui survit aujourd'hui dans nos mémoires. Pourtant, ce fou de littérature, ce dévoreur de romans de chevalerie, qui part à l'aventure pour vair si ce que disent les livres est vrai, est le héros du premier roman moderne.
    Retraduire don Quichotte, c'est tenter de redonner au lecteur d'aujourd'hui le même plaisir et la même passion qu'éprouvèrent les lecteurs contemporains de Cervantes. En restituant l'originalité des dialogues et des jeux de mots, en faisant rebondir l'aventure qui, pour la première fais dans l'histoire littéraire, va et vient entre réalité et fiction, en rendant à Sancho sa dimension de personnage, avec une voix et une langue qui lui sont propres, Aline Schulman fait tout à coup surgir la merveilleuse modernité du Quichotte enfouie sous un palimpseste de traductions archaïques. Par-là même elle reste fidèle à l'esthétique de Cervantes et réconcilie, à 400 ans de distance, les deux termes in dispensables à toute littérature : l'auteur et le lecteur.

  • "Pendant tout ce temps-là, don Diego de Miranda n'avait pas dit un mot, tant il mettait d'attention à observer et à noter les oeuvres et les propos de don Quichotte, qui lui apparaissait tour à tour comme un mélange de sage et de fou et comme un fou mâtiné de sage. Il n'avait pas encore eu connaissance de la première partie de son histoire, et s'il l'avait lue, il eût cessé d'être étonné de la conduite et des propos de don Quichotte, car il eût connu la nature de sa folie. Mais comme il l'ignorait, tantôt il le tenait pour un sage, et tantôt pour un fou, parce que ce qu'il disait était sensé, élégant et bien dit, et ce qu'il faisait, extravagant, téméraire et stupide."
    Don Quichotte, II, 17.

  • Edition enrichie (Introduction et notes)« Dans un village de la Manche dont je ne veux pas me rappeler le nom, vivait, il n'y a pas si longtemps, un de ces hidalgos à lance au râtelier, bouclier antique, maigre rosse et lévrier courant. Un pot-au-feu plus vache que mouton, du ragoût tous les soirs ou presque, des lentilles le vendredi, quelque pigeonneau le dimanche en plus de l'ordinaire consommaient les trois quarts de son bien. Le reste filait avec une casaque de bon drap noir et des chausses de velours pour les fêtes avec leurs couvre-pieds assortis ; les jours de semaine il tenait son rang avec un drap fin, gris souris. »Jean-Raymond Fanlo a tant dépoussiéré ce texte fabuleux qu' il le fait sonner comme une nouveauté. Fabrice Gaignault, Lire.Nouvelle traduction, présentation et notes de Jean-Raymond Fanlo.

  • Edition enrichie (Notes, Pièces préliminaires et bibliographie)« Enfin vinrent les derniers moments de don Quichotte, après qu'il eut reçu tous les sacrements, et après qu'il eut abominé en paroles abondantes et émouvantes les livres de chevalerie. Le notaire était présent et il dit qu'il n'avait jamais lu en aucun livre de chevalerie qu'un chevalier errant fût mort dans son lit aussi paisiblement, aussi chrétiennement que don Quichotte, lequel, parmi les plaintes et les pleurs des assistants, rendit son âme - je veux dire qu'il mourut. »Jean-Raymond Fanlo a tant dépoussiéré ce texte fabuleux qu' il le fait sonner comme une nouveauté. Fabrice Gaignault, Lire.Nouvelle traduction, présentation et notes de Jean-Raymond Fanlo.

  • Alonzo Quixada sera chevalier sous le nom de Don Quichotte ! Les gens le traitent de fou, mais qu'importe. Il veut vivre comme les héros de romans. Sur les routes d'Espagne, le voilà parti en quête d'exploits, intrépide et généreux. Avec Sancho Panza, son fidèle écuyer, il va vivre de fabuleuses aventures. mais pas du tout celles qu'il imaginait !

  • "La ilustre fregona" forma parte de la "Novelas ejemplares", escritas por Miguel de Cervantes entre 1590 y 1612. En ella se desgarran dos mozos que pretenden cortejar a la muy bella moza de una posada. Uno logra su propósito, el otro no y es humillado por una serie de chiquillos que le gritan por la calle y le siguen a todas partes.

  • "Los trabajos de Persiles y Segismunda" es la última novela escrita por Miguel de Cervantes. Publicada por primera vez en 1617, es considerada por el propio autor su mejor obra. En ella Cervantes narra la peregrinación llevada a cabo por Persiles y Segismunda, dos príncipes nórdicos enamorados que se hacen pasar por hermanos. Separados por todo tipo de peripecias, emprenden un viaje desde el norte de Europa hasta Roma, pasando por España.

  • "El coloquio de los perros" forma parte de la "Novelas ejemplares", escritas por Miguel de Cervantes entre 1590 y 1612. En ella un militar, que está purgando su enfermedad en medio de fuertes fiebres, asiste de noche a la conversación entre dos perros, Cipión y Berganza; uno cuenta al otro la historia de su vida y sus muchos amos y dejan para el día siguiente la relación del otro. Todo un clásico de la literatura del Siglo de Oro español.

  • "Los baños de Argel" es una comedia en verso escrita en tres actos por Miguel de Cervantes y publicada en 1615. La obra gira en torno a los amores de Zahara y Don Lope, basándose, como en la historia del cautivo del Quijote, en un típico cuento de amor de la época, atribuido a personajes históricos.

  • "Rinconete y Cortadillo" forma parte de las Novelas Ejemplares escritas por Miguel de Cervantes en 1613. Ésta es sin duda una de las más destacadas de la serie, siendo una excelente novela picaresca. Rincón y Cortado, dos muchachos andrajosos y maltratados de catorce a quince años de edad se encuentran un día caluroso de verano en la venta de Molinillo (Alcudia). Huyen de sus casas y deciden emprender el camino juntos hacia Sevilla.

  • Miguel de Cervantes escribe las "Novelas ejemplares" entre 1590 y 1613, y las publica tras el éxito obtenido por la primera parte del Quijote. Estas 12 novelas cortas son denominadas ejemplares por su carácter didáctico y moral. Se suelen agrupar en dos series, las de temática idealista y las de temática realista. En las primeras abundan los enredos amorosos como en "El amante ideal". Las segundas se centran en la descripción de ambientes y personajes realistas, con una fuerte carga crítica. Una lectura indispensable del Cervantes más universal.

  • "La Gitanilla" forma parte de las Novelas Ejemplares escritas por Miguel de Cervantes en 1613.Trata sobre el amor de una gitana llamada Preciosa y un hombre noble llamado Juan del Cárcamo, quien para probar su amor por ella se hace gitano. La aventura de este joven se complica cuando tras una serie de acontecimientos es acusado de un crimen a causa de una mujer que se enamora de él, quien le pone una trampa para que no se aleje de ella. Por ser acusado injustamente de ladrón gitano, Juan del Cárcamo es llevado a la cárcel y condenado a muerte.

  • Extrait : "Dans une bourgade de la Manche, dont je ne veux pas me rappeler le nom, vivait, il n'y a pas longtemps, un hidalgo, de ceux qui ont lance au râtelier, rondache antique, bidet maigre et lévrier de chasse."

  • he thought it expedient and necessary that he should commence knight-errant, and wander through the world, with his horse and arms, in quest of adventures'

    Don Quixote, first published in two parts in 1605 and 1615, is one of the world's greatest comic novels. Inspired by tales of chivalry, Don Quixote of La Mancha embarks on a series of adventures with his faithful servant Sancho Panza by his side. The novel has acquired mythic status and its influence on modern fiction is profound.

    ABOUT THE SERIES: For over 100 years Oxford World's Classics has made available the widest range of literature from around the globe. Each affordable volume reflects Oxford's commitment to scholarship, providing the most accurate text plus a wealth of other valuable features, including expert introductions by leading authorities, helpful notes to clarify the text, up-to-date bibliographies for further study, and much more.

  • Contains Don Quixote, in Samuel Putnam's acclaimed translation, substantially complete, with editorial summaries of the omitted passages; two 'Exemplary Novels, 'Rinconete and Cortadillo' and 'Man of Glass'; and 'Foot in the Stirrup,' Cervantes's extraordinary farewell to life from The Troubles of Persiles and Sigismunda.

  • Complete and unabridged, Don Quixote is the epic tale of the man from La Mancha and his faithful squire, Sancho Panza. Their picaresque adventures in the world of seventeenth-century Spain form the basis of one of the great treasures of Western literature.
    In a new translation that 'comes closest, among the modern translations, to the simple, intimate, direct style that characterizes Cervantes' narrative,'* Don Quixote is a novel that is both immortal satire of an outdated chivalric code and a biting portrayal of an age in which nobility was a form of madness.
    *John J. Allen, Professor Emeritus of Spanish, University of Kentucky and Past President of the Cervantes Society of America

  • he thought it expedient and necessary that he should commence knight-errant, and wander through the world, with his horse and arms, in quest of adventures'

    Don Quixote, first published in two parts in 1605 and 1615, is one of the world's greatest comic novels. Inspired by tales of chivalry, Don Quixote of La Mancha embarks on a series of adventures with his faithful servant Sancho Panza by his side. The novel has acquired mythic status and its influence on modern fiction is profound.

    ABOUT THE SERIES: For over 100 years Oxford World's Classics has made available the widest range of literature from around the globe. Each affordable volume reflects Oxford's commitment to scholarship, providing the most accurate text plus a wealth of other valuable features, including expert introductions by leading authorities, helpful notes to clarify the text, up-to-date bibliographies for further study, and much more.

empty