• 16 mai 1770. Louis XVI et Marie-Antoinette, tout juste mariés, se retirent pour leur nuit de noces. Mais le roi, qui a trop mangé et ne s'intéresse pas à la bagatelle, s'endort aussitôt, sans que le mariage soit consommé. Il faudra attendre huit ans pour qu'enfin, la reine donne naissance à un premier enfant... D'une plume flamboyante, ce livre nous fait entrer dans l'intimité de Marie-Antoinette. Preuves historiques à l'appui, il révèle d'ailleurs que le premier enfant royal n'est pas de Louis XVI, mais du comte d'Artois, le frère du roi. Au coeur d'un Versailles en pleine effervescence libertine, de bals masqués en parties fines, on découvre une reine de France scandaleuse qui collectionne les amants et les maîtresses. Une femme qui dissimulait derrière sa frivolité un besoin maladif de plaire et de vivre éternellement dans l'insouciance de la jeunesse.
    Révélations historiques sur l'intimité de la reine.

  • En 1888, cinq prostituées des bas-fonds de Londres sont assassinées. Les journaux s'enflamment, les suspects se multiplient, Scotland Yard s'enlise... Toutes les pistes sont suivies pour tenter de mettre un visage sur « Jack », en vain.
    Plus d'un siècle après les faits, Sophie Herfort a trouvé plus de trente preuves accablantes contre un individu jamais soupçonné. Après avoir épluché les rapports de police de l'époque, les articles de journaux et les lettres écrites par l'assassin présumé, son verdict est sans appel : Jack l'Éventreur a désormais un nom ! Voici le récit d'une formidable enquête que l'on suit comme un polar.

  • Club

    Sophie Herfort

    C'est sur un carré de verdure de Notting Hill qu'Ethel lui a dit oui pour le meilleur et pour le pire. " Le meilleur " les ennuyait, ils ont donc envisagé " le pire " : une distraction spéciale, un concept antisocial. L'été 1892 créerait ou ne créerait pas l'Événement. On leur offrait un présent de mariage singulier... Homme d'affaires londonien, Max Heron a l'intuition que la violence alimente un commerce très juteux. Le couple, sous l'impulsion de Max, s'organise et s'associe à la création d'un cartel spécial pour happy few déjantés : un club ultra fermé, destiné à former des tueurs en série. Bientôt, le Club croule sous les demandes d'adhésion.

  • 1490 : Léonard de Vinci, au faîte de sa gloire, rencontre Salaï, un garçonnet inculte et capricieux, mais d'une beauté troublante.
    C'est le coup de foudre. Le génie achète le gamin pour une poignée de florins, l'installe chez lui et en fait son élève... D'une plume flamboyante, Sophie Herfort retrace la passion scandaleuse du maître pour le jeune garçon, au coeur d'une Italie en pleine effervescence créatrice. En ces temps où l'homosexualité est passible du bûcher, Léonard non seulement ne quittera jamais Salaï, mais il l'immortalisera sous les traits d'une femme dans son tableau le plus célèbre.
    Les illustrations, esquisses préparatoires et correspondances privées de Léonard de Vinci ne laissent pas de place au doute : la Joconde n'est pas une femme. Un amour fou qui donnera naissance à l'oeuvre la plus énigmatique de tous les temps.

  • Je devins inspecteur six mois après que le célèbre Jack l'Éventreur se soit suicidé et en aucun cas je n'eus de lien avec cet individu fascinant. Je possédais la preuve de son identité mais, j'ai brûlé les papiers.
    Melville Macnaghten, Days of my years, 1912

empty