• Missel des dimanches

    Collectif

    • Cerf
    • 13 Août 2020

    L'annuel indispensable à tout catholique pour vivre la messe et les prières de l'Eglise avec les introductions, méditations, propositions de chants, etc. Avec la traduction et les commentaires du nouveau missel romain. Souvent imité, jamais égalé. Depuis un siècle, au mois d'août, sort l'incontournable de la librairie religieuse. En un volume, le Missel offre aux catholiques l'ensemble des textes indispensables à la célébration liturgique.
    Le Missel de l'année B (2020-2021) est exceptionnel car il présente, pour la première fois, la messe dans la traduction inédite en français du nouveau Missel romain édicté par le pape François. L'édition qu'en donne Le Cerf a pour spécificité et avantage de juxtaposer sur deux colonnes, chaque fois que nécessaire, l'ancienne et la nouvelle version afin d'assurer un parfait confort d'utilisation. Outre cette nouveauté, on retrouvera les grands rendez-vous habituels : - Les lectures bibliques tirées du nouveau lectionnaire.
    - Des introductions spirituelles pour chaque messe et pour les grands temps liturgiques de l'année. - Des indications pour le chant de l'assemblée et la prière universelle. - Un calendrier liturgique avec l'indication des lectures pour chaque jour. - Le calendrier des saints à fêter chaque semaine. - Des textes pour la méditation. - Les grandes prières des chrétiens pour les différents moments de la journée.
    - Un chemin de croix médité pour le vendredi saint. Depuis un demi-siècle, l'édition que Le Cerf opère a valeur de référence pour sa complétude de même que pour sa qualité spirituelle, esthétique, pratique. C'est à nouveau le cas. Le Missel de l'année liturgique (B) 2020-2021 constitue ainsi une occasion extrordinaire d'assurer ce service auprès du plus large lectorat.

  • Nous avons coutume de dire aux autres : tu es un ange pour moi. Un homme le dit à sa femme, les parents le disent à leur enfant. Les anges sont des êtres spirituels et des puissances personnelles. Ce sont des messagers que Dieu nous envoie. Ils correspondent parfois à des expériences que nous faisons et que nous ne pouvons décrire de près.

  • Notre Père

    ,

    • Cerf
    • 5 Mars 2020

    « Comment prier ?
    À celui qui demande, Jésus a donné des mots.
    Chacun de nous peut mettre sa voix dans les mots du Notre Père. Nous pouvons nous y abriter comme en une maison sûre. Cette prière est pour tous, tissée de mots simples pour parler à Dieu. »

  • "Tout le mystère chrétien est présent dans lEucharistie. Mais comment comprendre cette institution en profondeur, sans verser dans un ritualisme formel ?
    On a souvent dit que le christianisme sappuyait dabord sur un événement fondateur, celui de Jésus de Nazareth, mort et ressuscité. Or, la célébration de lEucharistie représente précisément le moment et le lieu où lévénement pascal de Jésus se fait institution, tout en demeurant lévénement personnel de Jésus. Comme lavait souligné naguère le père de Lubac : « Si lÉglise fait lEucharistie, lEucharistie fait lÉglise. » Chaque célébration eucharistique a pour but de faire de lassemblée présente le Corps de lÉglise, qui est le Corps du Christ.
    Il sagit donc ici dexpliquer ce qui est en jeu dans ce sacrement, afin daider les chrétiens qui ne sont pas théologiens de métier à mieux la comprendre, et surtout à mieux en vivre.

    AUTEUR Théologien, jésuite, le père Bernard Sesboüé a publié de nombreux ouvrages dont, chez Salvator, Lhomme, merveille de Dieu (2015), Jésus, voici lHomme (2016) et LÉglise et la liberté (2019)."

  • La nouvelle édition d'un itinéraire de préparation au mariage à travers des textes bibliques, des pistes de réflexion et des prières. Un accompagnement pas à pas vers le mariage avec "Une heure pour nous", clé de voûte du parcours : les fiancés s'engagent à se consacrer une heure par semaine pour réfléchir et préparer leur mariage. Cet outil est accompagné d'un carnet de notes, mémoire du cheminement des fiancés.

  • Le silence et l'intériorité ne sont pas l'apanage de l'Orient, il existe une manière chrétienne très simple de prier en silence, en tentant de se recentrer inlassablement sur la présence de Dieu par la répétition intérieure de son Nom.
    Cette façon de prier a une longue histoire, on en trouve des témoignages depuis les débuts du christianisme, on l'a parfois appelée prière monologiste (prière sur un mot) ou, plus récemment, prière du silence intérieur ou oraison de simple regard. A certaines époques, comme dans le courant de la mystique rhénane ou au XVIIe siècle en France, elle a constitué une façon de prier très répandue.
    Aujourd'hui, une grande part de cette tradition, de ce patrimoine chrétien, est tout à fait ignorée.
    L'enseignement proposé ici l'a d'abord été depuis plusieurs années dans des sessions, où il a fait l'objet d'une mise au point progressive, qui lui permet aujourd'hui d'être accessible au plus grand nombre.

  • Après nous avoir fait découvrir la tradition méconnue de la prière silencieuse chrétienne dans son Petit traité de la prière silencieuse, Jean-Marie Gueullette nous fait découvrir plus avant ce patrimoine à travers les écrits et témoignages de ceux qui l'ont pratiquée.
    Ce parcours thématique (et non chronologique, ce qui aurait été plus fastidieux), nourri des paroles des plus grands mystiques de la Chrétienté, constitue une véritable initiation à la vie intérieure et à la relation avec l'Infini.

  • La prière du chrétien

    Tertullien

    Tertullien est né à Carthage vers 155, de parents païens. Il devient disciple du Christ à l'âge de 38 ans. Il écrit, en latin, de nombreux ouvrages, en particulier pour défendre avec passion la foi chrétienne. Peu après l'an 200, il rédige La prière du chrétien, pour les catéchumènes qui vont recevoir le baptême. Dans une première partie, il explique longuement le Notre Père qui "résume tout l'Évangile". C'est la plus ancienne explication du "Notre Père" que nous possédions. Dans la deuxième partie, il donne des conseils sur la manière de prier. Ce livre nous permet de rejoindre nos ancêtres dans la foi, mais il reste encore riche d'enseignements pour nous aujourd'hui. « Dieu seul peut nous apprendre comment il veut que nous le priions. Il montre lui-même ce que notre prière doit contenir, et il la remplit de son Esprit. »

  • La prière de l'Église pour les défunts, afin qu'ils soient délivrés de leurs péchés, est une pratique très ancienne. Si le Christ a libéré l'homme de la mort par sa propre mort, il a plu aussi à Dieu de nous associer à l'oeuvre de cette victoire.
    Après leur mort, certains défunts ont encore besoin de « purifier leur rôle dans le sang de l'Agneau ». Ainsi, le Purgatoire devient une véritable école de la communion avec Dieu. Et nous pouvons faire quelque chose pour nos amis qui vivent l'épreuve de l'Amour qui purifie.

  • Cette édition de travail du rituel catholique du mariage est plus particulièrement destinée aux fiancés. Dans un format pratique et à un prix très abordable, il leur donne accès à l'ensemble de ce Rituel afin de les aider dans leur préparation au mariage. De même que l'édition de célébration, cet ouvrage intègre la mise à jour des oraisons à partir de la nouvelle traduction du Missel romain.

  • L'épreuve de la maladie est un mystère pour tout homme. Dieu n'abandonne pas celui qui souffre dans sa chair et dans son coeur. Ce recueil de prières sera un outil précieux pour faire route avec Dieu le temps de la souffrance, à surmonter l'épreuve et mettre des mots sur des douleurs difficilement exprimables.

  • Pacôme Elet et Apollinaire Médagbé nous convient à l'école de l'Esprit Saint, par le biais de la prière qui ouvre notre coeur à une relation féconde avec Dieu et avec nos frères. Cette série d'invocations constitue une école de prière, donc de grâces, pour tout chercheur de Dieu, pour tous ceux qui veulent vivre une nouvelle vie en Jésus.

  • La nouvelle édition d'un guide pédagogique réunissant tous les éléments pour accompagner les fiancés et les aider à avancer sur un itinéraire de préparation au mariage. Indispensable, il permet également d'adapter la préparation à chaque situation particulière et d'organiser les rencontres.

  • Pour faire face aux situations bloquées ou inextricables, pour lesquelles nous ne voyons bien souvent pas de solution, découvrez la Neuvaine à Marie qui défait les noeuds, source de nombreuses grâces.

  • Ce sont ces textes, chargés d'une espérance millénaire qui sont réunis ici.

  • À côté des « grands » comme saint Paul ou saint Jean de la Croix, les « petits », les anonymes sont nombreux à prier, à leur façon. Ce recueil constitue une véritable école de prière. Qu'elles viennent d'enfants ou d'adultes, de croyants ou d'« incroyants », ces prières, qui expriment la confiance, la gratitude, l'espérance, témoignent que chacun peut prier, qu'il « sache » le faire ou non.

  • Cet ouvrage destiné à la célébration est le rituel officiel catholique pour la célébration du mariage. Les oraisons ont été mises à jour à partir de la nouvelle traduction du Missel romain. Son format, sa reliure, ses matières ont été choisis pour participer à la solennité de la célébration du mariage. Il existe, du même texte, une édition de travail destinée aux fiancés, afin de les aider dans leur préparation au mariage.

  • Préparer son mariage à l'Église, c'est préparer un des moments les plus forts de son existence. Mais comment vivre pleinement cet acte si on ne comprend pas ce qui s'y déroule ?

    Ce livret pratique et pédagogique présente de manière simple les gestes, les paroles, les symboles que l'Église nous propose pour faire de cet événement un moment unique sous le regard de Dieu.
    Les différents choix de textes possibles sont présentés et commentés pour que chacun puisse y trouver une résonance avec sa propre existence.

  • Guide pour méditer les différents mystères du chapelet en famille, être remplis de joie et comblés de grâce.

  • La messe ? Que se passe-t-il quand nous y allons ? Quels sont ces mystères que nous célébrons à chaque eucharistie ? Que veulent dire ces gestes si simples qui ponctuent nos liturgies ?
    Quel contraste saisissant entre la pauvreté de certaines de nos célébrations, comme celle qui a vu la mort du père Hamel, un lundi de juillet, et l'extraordinaire qui s'y dévoile. Car là se joue rien de moins que le salut du monde. L'eucharistie, comme récapitulation de la vie la plus ordinaire des croyants est le lieu où nous sommes configurés au Christ, et où, par la grâce de ceux qui sont là, la création tout entière est achevée en Christ, incarné, crucifié, ressuscité.
    Nous n'allons pas à la messe pour nous-mêmes, mais pour les autres. L'Eucharistie déprivatise la vie spirituelle : elle n'existe que pour se déployer dans notre vie ordinaire, en nous invitant à vivre ce que nous avons célébré. À notre tour de vivre une vie qui dit merci, un sacrifice d'action de grâce et de dire à nos proches : « Ceci est mon corps, livré pour vous. »

  • Un livre d'initiation à l'oraison par lequel le Père Marie-Eugène a conduit des milliers de lecteurs à se mettre à l'école de sainte Thérèse d'Avila. Cet ouvrage constitue une merveilleuse introduction à la vie de prière, ses étapes et les moyens pour y progresser en dépit des difficultés du chemin. Un classique de la vie spirituelle.

  • Un écrin précieux pour (re)découvrir le trésor de la prière. Un magnifique objet avec un fer à dorer et une riche iconographie d'art !

  • Les « saints guérisseurs » ou « thaumaturges », c'est-à-dire les saints invoqués pour obtenir la guérison de maladies particulières du corps et de l'esprit, ont joui d'une grande vénération tout au long des siècles. Aujourd' hui encore, de nombreux chrétiens touchés par la maladie sentent le besoin de recourir, outre aux indispensables moyens médicaux, à l'aide des « saints qui guérissent ». Pour chaque saint guérisseur, ce petit livre donne une notice biographique et une ou plusieurs prières pour demander la grâce de la guérison.

  • Toutes les prières et dévotions au Sacré-Coeur de Jésus :
    - Consécration.
    - Prières.
    - Promesses.
    - Litanies.
    - Neuvaine.
    - L'intronisation.
    - Chapelet, etc...
    + la petite vie de sainte Marguerite-Marie Alacoque.
    Se consacrer au Coeur de Jésus, c'est accepter l'amour de Dieu pour nous et pour nos familles. C'est mettre Jésus au centre de notre vie et ainsi répondre à l'amour de Dieu et accueillir ses promesses de vie.

empty