Dialogue sur la politique, la gauche et la crise ; entretien réalisé par Nicolas Truong

,

À propos

Le " président normal " et le philosophe de la " démesure ", le socialiste de la " synthèse " et le sociologue de la " complexité ", se sont rencontrés au coeur de la campagne présidentielle de 2012. L'idée consistait à confronter leur vision de la gauche, du progrès et du nouveau désordre mondial. Car la crise que nous vivons est pour Edgar Morin une crise de civilisation, le socle de nos valeurs et de nos croyances vacillent sur ses fondations. Selon lui, seule une pensée politique capable de relier, de " tisser ensemble ce qui est séparé ", sera capable d'être à la hauteur de l'ère planétaire. Il souhaite que la France soit considérée comme " une, indivisible et multiculturelle " afin de reconnaître les différences sans tomber dans le communautarisme. Face aux ambiguïtés de ce mot qui risquerait de gommer les références communes, l'alors candidat François Hollande préfère " renforcer la laïcité dans la Constitution ".
Ces deux hommes ont confronté leurs points de vue sur la conception de la gauche, le mitterrandisme, la mondialisation, la présidence de la République, la politique économique et la politique de civilisation. De grands hommes sur de grands sujets, les ingrédients sont réunis pour un excellent entretien.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Hommes / Femmes politiques

  • Auteur(s)

    François Hollande, Edgar Morin

  • Éditeur

    Editions De L'aube

  • Date de parution

    06/09/2012

  • Collection

    Urgence De Comprendre

  • EAN

    9782815906630

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    88 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

François Hollande

Edgar Morin

Né à Paris en 1921, d'ascendance judéo-espagnole, Edgar Morin est marqué par la montée du nazisme, les procès de Moscou, la marche vers la guerre. À 20 ans, il entre à la fois au Parti communiste et dans la résistance gaulliste. Après la guerre, il s'engage dans les luttes anticoloniales, brise avec le PCF ("Autocritique", 1959) et publie des études d'ethnosociologie appliquée à la France contemporaine. Directeur de recherches au CNRS, hôte de toutes les universités du monde, il est l'auteur d'ouvrages de sociologie ("La Rumeur d'Orléans", 1969) et de philosophie ("La Méthode", 1981-2006). Parmi les derniers parus : "Mon Paris, ma mémoire" (Fayard, 2013), "Journal 1962-2010" (Seuil, 2012), "Dialogue avec François Hollande" (L'Aube, 2012), "La Voie: Pour l'avenir de l'humanité" (Pluriel, 2012), "Au péril des idées", entretiens avec Tariq Ramadan (Presses du Châtelet, 2014).

empty