L'hiver de la grande solitude

Traduction JUSUF VRIONI  - Langue d'origine : ALBANAIS

À propos

Besnik est journaliste à Tirana, et va se marier bientôt avec Zana. À l'approche de la conférence internationale des partis communistes, la délégation albanaise fait appel à lui comme interprète et l'embarque pour Moscou. Sur place, une incroyable rumeur laisse !ltrer que l'Albanie, pour faire face à la pénurie qui s'annonce, aurait passé une commande de blé exorbitante à la France - et non à l'URSS, le grand frère habituellement protecteur.
Khrouchtchev leur couperait les vivres, juste avant l'hiver"?
Tenu au secret, Besnik s'enferme à son retour dans un mutisme et un silence ravageurs. Pourtant la vie continue autour de lui, pour les cadres du parti, pour Nurihan la bourgeoise dépossédée de ses biens, pour Ben le balayeur de rue, pour Zana qui ne le comprend plus. Les voix se mêlent pour raconter ce long hiver, face à la solitude impénétrable de Besnik. Comme si avoir #irté avec le pouvoir et la raison d'État lui interdisait désormais toute existence.
Jusqu'à renoncer à son amour pour Zana"?
Réaliste, passionné et saisissant, L'Hiver de la grande solitude est le grand roman de la rupture entre le géant soviétique et la dictature albanaise qui osa émettre une voix discordante. Ismail Kadaré compose une véritable symphonie mêlant aux trajectoires individuelles le vent de la grande Histoire.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9791038701076

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    720 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    3.8 cm

  • Poids

    488 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Ismaïl Kadaré

Ismail Kadaré est né en 1936 à Gjirokastër, dans le sud de l'Albanie. En 1960, alors qu'il étudie les lettres à Moscou, la rupture avec
l'Union soviétique l'oblige à revenir à Tirana, où il entame une carrière de journaliste. En 1963, la publication de son premier roman, Le
Général de l'armée morte, lui apporte la renommée, d'abord en Albanie, puis à l'étranger. Depuis, son œuvre, composée de romans, de
nouvelles, d'essais, de poésies et de pièces de théâtre a été traduite dans plus de trente langues. Prix mondial Cino del Duca en 1992 et
en 2005, lauréat du premier prix Man Booker International et du prix Prince des Asturies des Lettres 2009, il est considéré comme l'un
des plus grands écrivains contemporains, régulièrement cité pour le Nobel de littérature.

empty